Il s’agit d’un refus de paiement, par la banque de l’émetteur, d’un chèque remis à l’ encaissement par le bénéficiaire. Le refus est le plus souvent dû à un défaut ou à une insuffisance de provision.