Les intérêts débiteurs sont calculés en fonction du montant du découvert utilisé, du taux d’intérêt figurant dans le contrat concernant l’autorisation de découvert et de la durée d’utilisation du découvert. Le taux d’intérêt est plafonné par la loi.