Comment apprendre à mon enfant à gérer son argent ?

Interview de Jérôme B., expert assurances immobilier

Février 2014

« Pour autonomiser votre enfant, il existe plusieurs offres bancaires en fonction de son âge »

À partir de quel âge peut-on initier un enfant à la gestion de son argent ?

La réponse varie d’une famille à l’autre. Mais on peut commencer dès l’âge de 12 ans, en toute sécurité. Comment ? En ouvrant un compte bancaire et/ou un livret jeune, auquel on pourra associer une carte de paiement avec contrôle du solde, ou bien une carte de retrait.
La première, dite carte à autorisation systématique, permet à l’enfant de réaliser les mêmes opérations qu’un adulte (retraits et achats en France et à l’étranger), dans la limite du plafond déterminé par les parents. En outre, aucune opération n’est possible si le solde atteint zéro : c’est la garantie qu’il ne sera jamais à découvert.
Quant à la carte de retrait, elle permet seulement de retirer des espèces dans les distributeurs, dans la limite d’un montant maximum déterminé avec votre banquier. C’est l’option idéale pour une toute première carte.

Et à partir du lycée ?

Vers 15-16 ans, l’offre de la banque permet à votre ado de gagner en autonomie : il peut aussi bien effectuer des retraits que régler ses dépenses, suivre son budget et faire fructifier ses économies. Avec une carte à autorisation systématique, il bénéficie de services annexes : banque en ligne, alertes et minirelevés par SMS. Et, à partir de 18 ans, il peut accéder au Prêt projet, à une assurance 2-roues, au permis à 1 euro…
Ainsi, votre enfant apprend à gérer en douceur son budget. Il peut à tout moment consulter son compte à partir de son ordinateur, ou de son smartphone s’il le paramètre : il reçoit alors une alerte par SMS dès que le solde atteint un certain seuil (50 €, par exemple), ou après un versement de votre part. De plus, avec sa carte Mozaïc, votre enfant profite d’offres exclusives sur ses sorties (concerts, cinéma, etc.) et sur ses achats (jeux vidéo, etc.).

Comment garder un œil sur ses finances ?

C’est vous, parents, qui décidez de tout : vous choisissez les moyens de paiements de votre enfant, vous déterminez les plafonds de retraits et dépenses avec sa carte bancaire, et vous recevez chaque mois le relevé de ses opérations.

Et comment placer l’argent de ses étrennes, de son anniversaire ?

Tout dépend de la durée de placement envisagée et de votre objectif. En ce qui concerne un placement à long terme (huit ans et plus) pour les enfants à partir de la naissance jusqu’à 11 ans, la vraie bonne idée consiste à souscrire un contrat d’assurance vie et d’y placer les étrennes sur un fonds en euros, sûr et garanti. Le plan d’épargne logement (PEL) peut également correspondre à un besoin d’épargne longue, tout comme le livret A que l’on peut ouvrir dès la naissance. Et pour lui apprendre à gérer son argent, à partir de 12 ans, le livret jeune est tout indiqué.
Ces placements présentent un avantage certain. Au fil des années, les versements réguliers permettent de constituer un petit capital pour votre enfant, dont il pourra disposer au moment de démarrer dans la vie : acheter une voiture ou financer son installation, par exemple.

© Uni-éditions – MIG novembre 2013