Prévoyez un budget de 7,5 à 8 % environ du montant de la transaction si vous achetez dans l’ancien, 3,5 % environ si vous achetez dans le neuf. Ce que l’on appelle improprement les frais de notaire comprend les émoluments du notaire mais surtout les droits de mutation prélevés par l’État au moment d’une transaction.