Il vaut mieux avoir un apport personnel, de 10 % ou plus de la valeur de votre projet immobilier. Vous pourrez ainsi payer les frais de notaire et de déménagement, montrer à votre banque que vous savez épargner. Si votre apport est moindre, vous pouvez néanmoins solliciter la banque qui se déterminera en fonction de plusieurs critères.