Votre capacité d’emprunt dépend de vos possibilités de remboursement, des taux d’intérêt, et de la durée du crédit. Les mensualités (tous crédits confondus) ne doivent pas dépasser 33 % de vos revenus. La banque calculera votre « reste à vivre », c’est-à dire-ce dont vous disposez une fois toutes vos charges payées. Vous pouvez faire une simulation sur le site credit-agricole.fr.