Oui, l’installation d’équipements économes en énergie (chaudière à condensation, matériaux d’isolation, etc.) dans sa résidence principale ouvre droit à un crédit d’impôt, à condition de répondre à des critères techniques précis et d’être installés par un professionnel. Il est désormais subordonné à la réalisation d’un bouquet de travaux, sauf ménages modestes sous conditions (loi de finances 2016).