Ce sont les économies dont vous disposez avant même de prendre votre crédit immobilier. Cette somme peut provenir de la revente d’un bien, d’une donation, d’un héritage ou encore de votre épargne salariale.