Retour au site Crédit Agricole
Le blog des entreprises / DIRIGEANT

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre entreprise

Les complémentaires santé dans les TPE et PME

10 jan
DIRIGEANT

Janvier 2013

La souscription à une complémentaire santé dans le cadre professionnel n’est pas l’apanage des grandes entreprises. Selon le Crédoc, près des trois quarts des entreprises de moins de 250 salariés en proposent une à leur personnel.

Contrairement à une idée reçue, la complémentaire santé n’est pas un avantage réservé aux salariés des grandes entreprises. Sur l’ensemble des TPE et PME de moins de 250 salariés, près des trois quarts, toutes tailles confondues, ont mis en place une couverture santé au bénéfice de leur personnel. C’est le cas de 73 % des entreprises de 1 à 9 salariés et de 76 % des entreprises de 10 à 49 salariés. Ce constat est le principal résultat d’une étude publiée en juillet 2012 sur l’équipement des TPE/PME en matière de complémentaire santé et réalisée par le Crédoc pour le compte du Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP).

Une démarche volontaire

Dans la majorité des cas, ces couvertures santé sont mises en place de manière spontanée, en dehors d’un accord de branche obligatoire. Six fois sur dix, en effet, elles découlent d’un accord interne à l’entreprise ou d’une décision de l’employeur. Ces deux cas de figure sont particulièrement marqués dans le secteur de la construction (70 %). Ils sont en revanche moins fréquents dans la filière agricole (46 %).
Autre constat : le plus souvent, la couverture proposée permet de couvrir les ayants droit du bénéficiaire. C’est le cas dans 91 % des entreprises, sachant qu’une fois sur deux cette prestation est proposée sans surcoût. Toutefois, la situation reste contrastée selon les secteurs d’activité. Dans le secteur agricole, cette extension de couverture est assortie d’une prime supplémentaire dans 64 % des cas, contre 18 % seulement dans la construction.

L’employeur prend 53 % des coûts à sa charge

Autre point à noter : les entreprises participent de manière quasi systématique au financement de la complémentaire santé de leurs salariés. C’est le cas pour 94 % d’entre elles. Sachant qu’elles financent en moyenne 53 % du coût global. Toutefois, cette prise en charge diffère selon le secteur d’activité. Si les entreprises du secteur agricole financent en moyenne 39 % de la couverture, celles du tertiaire (hors commerce) y participent à hauteur de 55 %. Dans 12 % des cas, l’entreprise finance même l’intégralité de la facture. À l’opposé, 6 % des entreprises proposant une couverture santé ne participent pas du tout à son financement.
Pour Jean-Louis Faure, le délégué général du CTIP, cette étude démontre que « la complémentaire santé en entreprise a largement pénétré le monde des TPE-PME ». Avec un gros bénéfice à la clé pour les salariés : « Cela leur assure, ainsi qu’à leur famille, un accès aux soins de bon niveau ». Les avantages économiques et sociaux assortis à ce type de contrats collectifs les rendent généralement très compétitifs.

Pour en savoir plus :
http://www.credoc.fr


Copyright © 2011 agence-info.com