Retour au site Crédit Agricole
Le blog des entreprises / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre entreprise

420 millions d’euros pour les PME et ETI innovantes

15 juil
420 millions d'euros pour les PME et ETI innovantes
FINANCES

Juillet 2015

L’Europe entend promouvoir l’innovation technologique. Elle vient de signer un accord financier avec Bpifrance qui va permettre d’injecter 420 millions d’euros sur 2 ans dans le circuit du financement des entreprises innovantes.

Comment faire pour relancer la machine économique européenne ? L’année dernière, Bruxelles a lancé un vaste plan de 315 milliards d’euros sur 3 ans pour dynamiser l’investissement et l’activité. Celui-ci débouche cette année sur des mesures concrètes. La dernière en date concerne la signature d’un accord de financement en faveur des entreprises innovantes, entre le Fonds européen d’investissement, bras armé de la Banque européenne d’investissement en matière de capital-risque, et Bpifrance.
Cet accord d’envergure va permettre à Bpifrance de participer au financement d’entreprises innovantes sur l’Hexagone pour un montant total de 420 millions d’euros au cours des deux prochaines années.
Pour distribuer cette enveloppe, Bpifrance a mis en place deux nouveaux outils de financement, portant sur deux segments clés de l’innovation présentant une exposition au risque accrue. D’une part le prêt Innovation, qui est doté d’une capacité de financement de 320 millions d’euros. D’autre part, le prêt Amorçage Investissement, qui bénéficie d’une enveloppe globale de 100 millions d’euros. Les deux dispositifs sont opérationnels depuis le 15 mai.

Le prêt Innovation

Ce prêt est destiné à faciliter le lancement industriel et la mise sur le marché d’innovations développées par des PME et de petites ETI (500 salariés au maximum), pour des tickets compris entre 50 000 et 5 millions d’euros. Il est accordé sans caution ni garantie, pour une durée de 7 ans, avec un différé de remboursement de 24 mois.
Il a vocation à financer l’ensemble des dépenses immatérielles nécessaires à l’industrialisation et à la commercialisation d’un procédé ou produit innovant : frais de conception, de mise en place du processus de fabrication, d’obtention de normes ou de certifications, des droits de protection intellectuelle, de marketing, de commercialisation, etc.

Le prêt Amorçage Investissement

Pas forcément axé sur les dépenses d’innovation proprement dites, comme c’est le cas pour le prêt Innovation, le prêt Amorçage Investissement a pour vocation de renforcer la trésorerie des jeunes entreprises engagées dans une levée de fonds auprès d’investisseurs avisés. L’idée est de les accompagner dans leur développement en leur apportant un financement complémentaire compris entre 100 000 et 500 000 euros, sous forme de prêt remboursable sur une durée de 8 ans, avec un différé d’amortissement de 3 ans.
L’entreprise bénéficiaire doit avoir moins de 5 ans, et avoir opéré une levée de fonds d’un montant de 200 000 € au moins, auprès d’investisseurs "avisés" (fonds d’investissement, société de capital-risque, business angel professionnel). Le montant du prêt Amorçage Investissement est au plus égal à la moitié de la levée de fonds réalisée. Il doit être souscrit dans les 3 mois suivant l’entrée des investisseurs au capital.


© Thibault Bertrand - Uni-éditions - Juillet 2015