Retour au site Crédit Agricole
Le blog des entreprises / Social RH

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre entreprise

Du nouveau dans les aides à l’embauche d’un travailleur handicapé

06 mai
Social RH

Mai 2012

Les entreprises qui embauchent un travailleur handicapé peuvent bénéficier d’une aide financière versée par l’Agefiph, l’association en charge de l’insertion professionnelle des personnes handicapées. En début d’année, cet organisme a actualisé ses dispositifs afin de mieux répondre à l’évolution des besoins.

Certains dispositifs d’aide ont été supprimés, d’autres ont été modifiés, enfin, deux nouvelles aides ont été créées. à travers ces changements, l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) entend promouvoir une attribution plus ciblée de ses aides, « de manière à faire porter son effort financier là où il est le plus utile », souligne l’association.

Un taux de chômage préoccupant

Le sous-emploi des personnes handicapées est un problème de taille. Pourtant, la situation progresse dans le bon sens. « Le nombre d’entreprises qui n’emploient aucun travailleur handicapé a diminué de 93 % entre 2008 et 2010 », a ainsi rappelé François Fillon, le 22 décembre 2011, à l’occasion de la signature du pacte pour l’emploi des personnes handicapées en entreprises adaptées. Cela reste cependant très insuffisant. « Malgré ces bons résultats, l’accès à l’emploi des personnes handicapées reste fragile et leur taux de chômage est encore beaucoup trop élevé », a déploré le Premier ministre.

Pour remédier à cette situation, l’Agefiph, qui perçoit les pénalités financières infligées aux entreprises de 20 salariés et plus comptant moins de 6 % de personnes handicapées dans leur effectif pour les redistribuer aux entreprises qui embauchent ces publics, a récemment revu en profondeur ses dispositifs d’aides financières. Objectif : resserrer son effort sur les aides en faveur des publics les plus éloignés de l’emploi.

Deux nouvelles aides

à cette occasion, trois catégories d’aides, jugées peu efficaces, ont été supprimées en début d’année. Et deux autres ont été modifiées. Notamment l’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation, dont le montant a été revu à la baisse. Dans le même temps, deux nouvelles aides ont vu le jour depuis le 1er janvier 2012.

La première, baptisée « aide à l’insertion professionnelle », vise à favoriser l’emploi des personnes handicapées les plus éloignées de l’emploi. Autrement dit, celles âgées de 50 ans et plus, ou celles ayant travaillé moins de 6 mois durant l’année précédant le recrutement. Dans ces deux cas, l’aide, accordée pour un CDI ou un CDD de plus de 12 mois, atteint 2 000 € pour un plein temps et 1 000 € pour un contrat à temps partiel de 16 heures hebdomadaires au moins.

Le deuxième dispositif à voir le jour, dénommé « aide à la pérennisation suite au contrat de professionnalisation », est accordé aux mêmes conditions de montants, toujours dans le cadre d’une embauche en CDI ou CDD de plus de 12 mois, mais cette fois dans le cadre d’une embauche suivant un contrat de professionnalisation au sein de l’entreprise.

Pour en savoir plus :

www.agefiph.fr/Entreprises/Aides-et-services-de-l-Agefiph/Toutes-les-aides-et-services-Agefiph-pour-recruter

et 0811 37 38 39


© Thibault Bertrand – Uni-éditions – avril 2012