Epargner pour sa retraite

Interview de Isabelle P. Spécialiste Epargne Retraite

Mars 2014

« Démarrez le plus tôt possible, faites le de manière progressive et régulière »

Pourquoi est-il important d’épargner pour sa retraite ?

Très concrètement par rapport au contexte qui est un contexte à la fois favorable et défavorable. Favorable parce que nous assistons à un allongement de la vie des français, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Défavorable au sens où les systèmes de retraite sont aujourd’hui déséquilibrés et ce pour deux grandes raisons : la première c’est que nous avons de moins en moins de cotisants par rapport au nombre de retraités. La proportion ne va pas dans le bon sens puisqu’en 1960 nous avions 4 cotisants pour 1 retraité, en 2013 nous avons 1,4 cotisants pour 1 retraité, et en 2050 on peut supposer qu’on aura 1,2 cotisants pour un retraité donc il y a là un vrai sujet en terme de déséquilibre des systèmes de retraite et ce déséquilibre est accentué par la crise économique qui est la deuxième dimension du sujet. Et donc, par rapport à cela, il faut véritablement que chaque français prenne des dispositions pour individuellement épargner pour ne pas avoir de problématique retraite le jour venu.

Comment préparer sa retraite ?

Tout d’abord le meilleur conseil est d’acquérir sa résidence principale. Pourquoi ? Parce que le français qui est locataire consacre environ 25% de ses revenus à son loyer et il est vrai que plutôt de donner de l’argent en quelque sorte dans le vide, il est mieux de rembourser un crédit et de pouvoir être propriétaire au bout du remboursement du crédit, soit au bout de 15 ans, soit au bout de 20 ans. Cela veut dire que quand le crédit est remboursé, il a déjà un patrimoine constitué.

Se constituer un patrimoine, concrètement cela veut dire quoi ?

Il n’y a pas de formule miracle unique, en fait cela dépend de la situation de chacun. On a évoqué l’achat de la résidence principale et en complément de cet achat de la résidence principale cela peut être de l’immobilier à usage locatif mais ça peut aussi être différentes formes d’épargne, que ce soit de l’épargne traditionnelle tout simplement, de type PEL ou CEL. Mais cela peut également être des formules d’épargne en assurance-vie, de l’épargne en actions, sous forme de compte-titres, de PEA, ça peut être des formules d’épargne collective souscrite par l’entreprise comme des PEE, donc cela peut être différentes formules.

L’important pour moi je pense, en terme de conseil, c’est de dire « démarrez le plus tôt possible, faites le de manière progressive et régulière ». Donc ça c’est véritablement un message : la diversification ! Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises formules. Surtout l’important c’est qu’arrivé au moment de la retraite, par exemple 5 ans avant la retraite, bien vérifier que cette épargne est sécurisée.
Donc par rapport au conseil que l’on peut donner sur cette problématique de capitalisation, de constitution de retraite individuelle, je dirais qu’il y a 3 mots : le premier, se la constituer le plus tôt possible, de le faire de manière diversifiée pour pouvoir véritablement optimiser le couple risque/rendement, et le troisième mot c’est la sécurisation. C’est-à-dire que plus on approche de la retraite c’est de véritablement vérifier que cette préparation a bien été sécurisée.