Comment se calcule la plus-value de cession de titres ?

La plus-value de cession de valeurs mobilières ou de droits sociaux est égale à la différence entre leur prix de vente (augmenté des frais de cession) et leur prix d’acquisition (majoré des frais d’acquisition). Le résultat obtenu peut être réduit d’un abattement variable selon la durée de détention des titres cédés (50% entre 2 et 8 ans et 65% après 8 ans). En général, la plus-value brute imposable est calculée par la banque, mais il appartient à l’épargnant de déterminer sous sa responsabilité la durée de détention des titres cédés et donc l’abattement éventuellement applicable à ses plus-values.