Retraite

Comprendre le système des retraites. Travailler à la retraite. Epargner pour sa retraite.

Les 5 moments-clés de votre retraite

Prévoir, calculer, constituer son dossier, partir en retraite, vivre en retraite... Voici l’essentiel de ces 5 grandes étapes du chemin vers votre retraite.

1- Prévoir sa retraite

Depuis plus de 30 ans, les réformes s’enchaînent avec pour conséquence, dans la plupart des cas, de repousser l’âge de départ et d’abaisser le niveau des pensions versées aux retraités.

Dans un tel contexte, il est plus que jamais indispensable de préparer sa retraite en se constituant un revenu complémentaire. Par exemple avec un PERP (plan d’épargne retraite), un contrat d’assurance vie, un PEA (plan d’épargne en actions), un PERCO (Plan d’épargne retraite collectif) ou encore en investissant dans l’immobilier locatif.

A condition d’être très sélectif sur l’emplacement, la qualité du logement et son rendement au regard de son prix d’acquisition et du marché locatif du secteur. Et de ne surtout pas s’en tenir aux économies d’impôt qu’il est possible de réaliser avec certains dispositifs fiscaux (lois Malraux, Pinel...), celles-ci étant vouées à disparaître au bout de quelques années (6, 9 ou 12 ans en régime Pinel par exemple).

En tout état de cause, plus vous commencerez jeune à épargner, meilleurs seront vos revenus complémentaires et vos chances de vivre votre retraite sereinement.

2- Constituer son dossier de retraite

Il n’est pas impossible qu’au cours de votre carrière, vous releviez de régimes de retraite différents : le régime général, celui des agriculteurs, celui des fonctionnaires ou encore celui des indépendants ou des professions libérales.

Quels que soient votre âge et votre statut professionnel, constituez votre dossier de retraite au fur et à mesure, en rassemblant tous les documents liés à vos emplois et ceux qui sont primordiaux pour vous permettre de faire valoir vos droits : fiches de paie, attestations de périodes « assimilées » (chômage, service militaire, maladie, maternité...).

Vérifiez auprès de vos caisses de retraite que l’ensemble de vos activités sont prises en compte.

BON A SAVOIR
Dans le cadre du droit à l’information retraite, vous allez recevoir régulièrement un relevé individuel retraçant vos droits acquis. Si ce n’est pas le cas, demandez-le ou mieux encore, téléchargez-le, à tout moment, depuis le site de votre caisse de retraite. Il est toujours plus facile de corriger une erreur qui s’est produite il y a 5 ans qu’il y a 20 ans ou 30 ans.

3- Calculer sa retraite

Depuis le 1er août 2007, l’envoi du relevé situation individuel (RIS) a été mis en place, pour vous permettre de faire le point sur votre situation. Et cela, que vous soyez salarié, travailleur indépendant, fonctionnaire ou exploitant agricole, ce relevé est adressé automatiquement aux personnes ayant 35, 40, 45 ou 50 ans dans l’année. Le document fournit la liste de l’ensemble des régimes auprès desquels vous avez acquis des droits à la retraite, les éléments de rémunération pris en compte, la durée de cotisation et le nombre de points acquis.

En outre, une estimation indicative globale (EIG) accompagnant le RIS est également adressée, à partir de 55 ans, tous les 5 ans jusqu’au départ à la retraite. Cette EIG reprend l’ensemble des droits inscrits auprès des différents régimes de retraite auxquels vous avez été rattachés durant votre carrière.
Prenez bien le temps d’étudier ce document. Vous pourrez ainsi vérifier que les montants qui vous sont proposés au titre du régime général et du régime complémentaire correspondent bien à la réalité de vos années de cotisations.

BON A SAVOIR
Rien ne vous empêche d’effectuer cette estimation plus tôt, avec l’aide de votre conseiller bancaire par exemple. Une démarche qui vous permettra de déterminer l’âge idéal de votre départ à la retraite et de savoir si vous avez intérêt à racheter des trimestres. L’occasion aussi d’évaluer vos besoins en épargne retraite et d’adopter la bonne stratégie pour compléter votre future pension.

Au-delà du calcul de vos revenus, il convient également d’évaluer l’évolution de votre budget à la retraite. Car si les revenus baissent, les charges aussi avec notamment moins d’impôts (moins de revenus entraînent moins d’impôts), moins de crédits (notamment le crédit immobilier pour acquérir sa résidence principale est générale soldé), moins de frais professionnels (vêtements, transports), moins de dépenses pour les enfants (ceux-ci sont généralement entrés dans la vie active lorsque les partent prennent leur retraite). L’INSEE recense une baisse moyenne des dépenses de 20 % entre les retraités et les actifs.

Pour aller plus loin :
- Simulez votre retraite des régimes obligatoires
- Simulez votre retraite avec le Crédit Agricole et estimez votre effort d’épargne pour la compléter

4- Partir à la retraite

En principe, sauf cas particulier, difficile – en tout cas financièrement – de programmer sa retraite avant l’âge légal de départ. En revanche, rien ne vous empêche d’envisager de continuer à travailler au-delà, par exemple jusqu’à 70 ans, âge auquel un employeur peut mettre d’office à la retraite un salarié.

Quel que soit l’âge auquel vous souhaitez prendre votre retraite, il vous faudra en faire la demande et vous y prendre suffisamment à l’avance. Vous devez déposer ou adresser votre demande 4 à 6 mois avant le point de départ choisi

5- Vivre sa retraite

Ca y est ! Vous êtes enfin à la retraite et vous comptez bien en profiter pour réaliser tous les projets restés en suspens lors de votre période d’activité. C’est très bien. Mais n’oubliez pas que votre train de vie va automatiquement diminuer. Vos charges, elles ne baisseront pas forcément autant que vos revenus. Raison pour laquelle vous avez intérêt à bien maîtriser vos dépenses.

Etablissez un budget avec, d’un côté, vos dépenses incompressibles, de l’autre, vos revenus, sachant qu’ils ne feront, au mieux, que suivre le coût de la vie.

Profitez-en pour faire le point sur vos excédents de trésorerie et les faire fructifier en les plaçant sur un produit d’épargne. Il suffit de demander conseil à votre banque pour trouver les solutions d’épargne les mieux adaptées à votre situation.

  • Télécharger

Uni éditions - janvier 2016