Comment construire sa stratégie d’épargne ?

Interview de Christian R. Responsable offres épargne

Mars 2014

« Construire une épargne c’est comme construire une maison »

Comment construire une épargne ?

Construire une épargne c’est comme construire une maison :

D’abord les fondations, c’est ce qu’on appelle l’épargne de précaution, c’est l’épargne en fait qui à tout moment va vous permettre de répondre à des aléas de la vie mais aussi pour prévoir par exemple un certain nombre d’achats du quotidien : une télévision, une voiture, etc… En général ce que l’on conseille c’est que cette épargne de précaution doit constituer selon votre situation de famille 3 à 6 mois de votre salaire.

Le rez-de-chaussée de cette maison va être constitué parce ce que l’on appelle l’épargne de placement donc c’est une épargne qui va être destinée à une durée de moyen-long terme et qui un moment donné vous servira pour nourrir, pour compléter un projet plus important.

Et puis le dernier étage, c’est qu’on appelle l’épargne projet avec de grands projets de vie : c’est bien sûr l’acquisition d’une résidence principale, c’est pour constituer par exemple l’apport personnel, c’est la retraite, pour compléter les revenus au moment de la retraite et c’est vrai qu’on en aura besoin avec l’évolution des systèmes actuels. Et puis dernier point c’est l’avenir des enfants, et donc là notamment pour préparer par exemple leurs études mais aussi pour préparer demain la transmission aux enfants et aux petits-enfants.

Quels sont les critères à regarder ?

Concernant les critères à regarder j’en citerais 3.

Tout d’abord la disponibilité : cela veut dire à quels moments je peux éventuellement en cas de besoin récupérer mon capital. C’est bien sûr également le cas lorsque je constitue une épargne régulière à quels moments je peux faire une pause pour arrêter de faire des versements en cas de besoin. Et puis bien sûr sur certains systèmes, c’est comment je peux faire une avance sur le capital que j’ai donc versé dans mon produit d’épargne.

Deuxième point qui est important, c’est la garantie. De quelle garantie vais-je bénéficier dans la solution que j’aurai achetée ? Est-ce que cette solution d’épargne est garantie à tout moment ? Est-ce que cette solution d’épargne est garantie à l’échéance ? Ou n’est-elle pas du tout garantie ? Et souvent, le rendement sera bien sûr fonction de ce niveau de garantie.

Et puis troisième point qu’il faut bien entendu avoir en tête c’est, notamment par rapport à des projets de vie, l’horizon de temps. Est-ce qu’en effet pour la retraite je suis à 15 ans ou 10 ans ? Et en fonction, je dirais, de cet horizon de temps, utiliser donc le produit, le placement le mieux adapté.

Que peut m’apporter mon conseiller ?

Votre conseiller ne vous laissera jamais seul face à la construction de votre épargne. Ce qui est important pour lui c’est bien sûr de vous aider à composer le socle, les fondations dont on a parlé tout à l’heure, de vous donner bien sûr des choix face, je dirais, aux différentes solutions, aux différents besoins que vous allez exprimer.
Et surtout à différents moments de la vie il vous aidera à recomposer votre épargne, parce que bien sûr selon l’évolution de votre situation familiale et financière les solutions qui ont été prises au départ pourront évoluer et à ce moment-là le dialogue et la connaissance réciproque entre votre conseiller Crédit Agricole et vous-même sera très importante pour vous donner une épargne qui ne ressemble qu’à vous.