Est-ce que les revenus d’épargne sont imposés ?

Les intérêts et dividendes sont désormais soumis au barème de l’impôt avec acompte obligatoire, sauf dispense. Il existait une option « prélèvement forfaitaire libératoire », mais cette application a été supprimée au 1er janvier 2013. Toutefois, les épargnants qui n’encaissent pas plus de 2 000 € d’intérêts par an peuvent continuer d’opter pour une imposition forfaitaire dont le taux est équivalent à l’acompte obligatoire. Les revenus de l’assurance vie bénéficient d’une imposition particulière avec choix entre une imposition selon le barème de l’impôt ou un prélèvement forfaitaire libératoire dont le taux dépend de la durée de détention du contrat.