Personnes âgées : les bons gestes de l’été

La canicule européenne de 2003 a attiré l’attention de tous sur les risques que représentent les fortes chaleurs pour les personnes les plus vulnérables, en particulier les personnes âgées. Les pouvoirs publics invitent depuis à une vigilance redoublée chaque année pour prévenir les situations de détresse chez les séniors pendant l’été. Quelques gestes simples peuvent sauver des vies...

Pourquoi les personnes âgées sont particulièrement vulnérables en été ?

Avec le temps, les capacités naturelles du corps à réguler sa température diminuent. Aussi, les personnes âgées perçoivent avec une moindre acuité les variations de chaleur et risquent de se faire plus facilement "surprendre" par leurs excès. De même, la sensation de soif est moins bien identifiée par les personnes âgées qui peuvent "oublier" de boire et donc se déshydrater. Par ailleurs, le mécanisme de la sudation, qui seul permet au corps de lutter contre la chaleur, est fréquemment perturbé chez les seniors par les effets de certaines maladies chroniques et/ou des traitements pharmaceutiques. Les personnes âgées sont donc confrontées à un risque de déshydratation accrue qui peut se manifester par un amaigrissement rapide, un état de malaise et de confusion, qui relèvent de l’urgence médicale.

Rester attentifs à ses proches et ses voisins

La période estivale est d’autant plus critique pour les personnes âgées qu’elle est synonyme de solitude. Les voisins, amis et proches s’absentent pour des périodes plus ou moins longues, et les activités de service à la personne sont réduites. Aussi, le premier geste à observer en été avec une personne âgée consiste à s’assurer qu’elle reste entourée. Il est de la responsabilité de chacun de veiller à éviter l’isolement des personnes vulnérables, et leur donner quelques conseils pour éviter la déshydratation. C’est le moment d’entrer en contact avec ses voisins d’âge avancé, amis et famille pour vérifier que tout va bien et qu’ils sont suffisamment autonomes pour sortir de leur domicile, et au besoin leur proposer de leur venir en aide pour les tâches du quotidien. Le coup de chaleur présente de nombreux symptômes qu’il ne faut pas prendre à la légère : perte d’équilibre, perte de connaissance, convulsions, incohérence dans les propos, crampes musculaires, grande faiblesse etc. Plus vous porterez une attention régulière aux personnes âgées de votre entourage plus vous pourrez reconnaître ces signes et ainsi réagir rapidement. Si la situation de la personne semble préoccupante, il convient d’informer le CCAS (Centre communal d’action sociale) de votre ville pour que des dispositions de prise en charge partielle au domicile ou d’hébergement temporaire en établissement spécialisé soient prises.

Lutter efficacement contre le risque de déshydratation des personnes âgées

En été, n’hésitez pas à proposer régulièrement à boire à une personne âgée. Un minimum de 2 litres d’eau par jour est nécessaire au fonctionnement du corps. Au-delà de l’eau de boisson, proposez des mets riches en eau : légumes, fruits, compotes, gelées sont recommandées pour varier les sources d’apport en liquide.
En revanche, l’alcool, les boissons caféinées et/ou très sucrées sont à proscrire car elles accroissent la déshydratation.

Rafraîchir l’air

Le logement d’une personne âgée peut être adapté pour la protéger de la chaleur. Un ventilateur installé au plafond est une meilleure solution qu’un brasseur d’air mobile électrique, qui peut sembler compliqué à manipuler. Si vous avez un climatiseur, utilisez-le seulement quelques heures par jour. Cela est suffisant pour rafraîchir une pièce et évite un dessèchement de l’atmosphère qui peut avoir un impact très négatif sur le système respiratoire. De simples mesures aident aussi à rafraîchir le logement : la fermeture des volets au plus fort de l’ensoleillement, l’ouverture des fenêtres aux heures les plus fraîches de la journée (petit matin, soirée, nuit) et la création de courants d’air.


  • Assurance

    Seniors, quels actes de prévention ?

    Comment surveiller sereinement votre santé après 60 ans ? A quoi devez-vous porter attention ? Quels sont les actes de prévention incontournables et pourquoi sont-ils importants ? Faites le point sur les rendez-vous à ne pas manquer, en fonction de votre tranche d’âge et de vos antécédents.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Que faire en cas de canicule ?

    Dans le cadre du plan national canicule 2013, l’Inpes et le ministère des Affaires sociales et de la Santé sont mobilisés pour prévenir les risques liés aux fortes chaleurs et mettent à disposition de tous une série de conseils en particulier à destination des deux populations les plus vulnérables, les personnes agées et les enfants.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Lunettes de soleil : comment les choisir

    A la montagne, à la plage, en mer et même en ville, nos yeux sont exposés en permanence aux ultra-violets, y compris par temps couvert. Pour se protéger, une seule solution : porter des lunettes de soleil, comme 83% des Français*.

    Lire la suite
    1 min