Vacances : qui peut s’occuper de mes parents âgés durant l’été ?

Accueil temporaire ou visite à domicile, des solutions existent pour vous permettre de partir sereinement en vacances, tout en sachant que vos parents âgés seront bien entourés. On fait le point.

L’hébergement temporaire pour personnes âgées

L’hébergement temporaire est une bonne solution pour vous permettre de vous absenter quelques jours tout en sachant que vos parents ne seront pas laissés livrés à eux-mêmes. L’hébergement temporaire peut se faire en Ehpad ou en établissements privés. Une durée minimale de 15 jours est généralement fixée, ainsi qu’une durée maximale de 90 jours par an.

Concrètement, vos parents bénéficieront du même accueil et des mêmes prestations que les résidents permanents de l’établissement. Cette formule est également intéressante pour gérer une sortie d’hospitalisation ou pour permettre d’effectuer certains travaux d’aménagement à domicile dans l’optique d’un maintien à domicile.

En France, environ 14 000 places sont ainsi réservées aux hébergements temporaires dans des structures dédiées aux personnes âgées. Pour chercher un tel hébergement, le ministère de la Santé diffuse une vidéo explicative doublée pour les malentendants.

Bon à savoir
Certaines associations proposent elles aussi un principe d’hébergement temporaire mais cette fois au sein de familles d’accueillants volontaires qui ont reçu l’agrément du conseil départemental.

A lire également : Seniors : quels bons gestes pour combattre les chaleurs d’été ?

La visite à domicile des personnes âgées

Si vos parents sont suffisamment autonomes pour rester à leur domicile, vous pouvez recruter, au travers du Centre d’action social de votre commune, ou d’une association spécialisée, une aide à domicile qui viendra les aider dans les gestes du quotidien comme faire les courses, préparer les repas, tenir compagnie à vos parents durant votre absence.

Outre ces visites à domicile, certaines villes proposent également, par l’intermédiaire d’associations partenaires, une présence sécurisante auprès des personnes âgées, et ce tout au long de l’année. Par exemple, il est possible d’organiser pour vos parents âgés l’accompagnement d’une personne aidante qui ira, avec eux, retirer de l’argent à la banque ou aux guichets d’aide sociale.

Bon à savoir
Vous ne trouvez personne pour passer voir vos parents âgés ? Un service de téléassistance peut être une solution.

© Uni-éditions – juin 2018

Article à caractère informatif et publicitaire. 

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les contrats de téléassistance sont proposés par NEXECUR ASSISTANCE, filiale de Crédit Agricole Protection Sécurité, SAS au capital de 23 450 euros, identifiée sous le N° SIREN 515 260 792 RCS Le Mans, siège social 13, rue de Belle-Ile 72190 Coulaines – Déclaration Service à la Personne N°515260792 effectuée en décembre 2014.


  • Tendances

    La perte d’autonomie, c’est quoi ?

    Aujourd’hui plus qu’avant on vit plus longtemps ! Oui mais plus on vieillit, plus on perd en autonomie. Comment y faire face ?

    Lire la suite
    2 min
  • Tendances

    Grand âge, dépendance : comment employer une aide à domicile ?

    Afin de pouvoir rester chez elles le plus longtemps possible, même dans le cas d’une perte progressive d’autonomie, une personne âgée peut avoir recours à une aide à domicile. Si elle ne souhaite pas passer par un prestataire de service, elle deviendra directement l’employeur de cette aide à domicile, ce qui comporte certaines obligations. Mode d’emploi.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Seniors, faut-il déjà penser à la perte d’autonomie ?

    Il n’est pas facile, lorsque l’on est un jeune retraité en pleine santé de se projeter dans le « grand âge ». Mieux vaut pourtant vous organiser dès à présent pour anticiper au maximum la perte d’autonomie.

    Lire la suite
    2 min