Étudiant : à quelles aides avez-vous droit ?

666 000* : c’est le nombre d’étudiants boursiers lors de la rentrée 2015. Bourses, aides au logement, prêts… les aides sont multiples. Panorama des pistes à suivre.

Vérifiez si vous avez droit à des aides publiques

Il existe plusieurs types de bourses, que vous pouvez généralement cumuler avec un job étudiant :

  • La bourse sur critère sociaux (BCS) : elle est accordée pour un montant variable aux étudiants de moins de 28 ans selon les revenus des parents, le diplôme, l’éloignement entre le domicile et le lieu d’études, les éventuels enfants à charge.

Bon à savoir
Vous pouvez également demander un complément de bourse, notamment pour les frais de transport.

  • L’aide au mérite : vous pouvez prétendre à ce complément si vous êtes déjà bénéficiaire d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou d’une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques. Vous devez par ailleurs avoir obtenu une mention « très bien » au Bac.
  • Les aides d’urgence : qu’il s’agisse du Fonds national d’aide d’urgence (FNAU) ou des aides d’urgence du Crous, elles peuvent vous être attribuées si vous êtes en grande difficulté – une rupture brutale avec votre famille par exemple. Elles peuvent être versées ponctuellement ou de façon annuelle selon les cas.

Renseignez-vous auprès du Crous de votre académie qui vous fera remplir le dossier adéquat.

Pensez aux aides du secteur privé

Vous ne rentrez dans aucune des cases prévues par le secteur public ? Les aides étudiantes qui vous sont accordées ne sont pas suffisantes pour financer vos études ? Ne vous découragez pas, il existe d’autres moyens d’obtenir des aides pour les étudiants boursiers ou non boursiers.

  • Les fondations des grandes écoles et les associations d’anciens diplômés : elles peuvent accorder des aides financières étudiantes aux élèves boursiers, sous forme d’exonération totale ou partielle des frais de scolarité et de concours.
  • Le sponsoring : certaines entreprises accordent des bourses. En échange, une fois diplômé, vous vous engagez à travailler pour l’entreprise qui vous a parrainé.
  • Le prêt étudiant garanti par l’État : Si vous avez moins de 28 ans, il vous permet de souscrire un prêt d’un montant maximum de 15 000 euros, sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers. Le taux d’intérêt varie selon l’établissement et son remboursement peut se faire en différé, ce qui vous permet de ne commencer à rembourser qu’une fois vos études terminées.

* Source : http://www.gouvernement.fr/action/la-reussite-etudiante

© Uni-éditions août 2016


  • Budget

    Quel budget pour vos études ?

    La France reste l’un des rares pays où les études supérieures restent gratuites... ou presque ! Tour d’horizons des coûts pour savoir à quoi vous attendre.

    Lire la suite
    2 min
  • Tendances

    Quels sont les avantages de la formation en alternance ?

    Comment compléter vos revenus sans sacrifier vos études ? En optant pour la formation en alternance.

    Lire la suite
    2 min
  • Budget

    Economie collaborative : 8 astuces pour optimiser son budget

    Depuis quelques années, l’économie collaborative, basée sur l’entraide et les services entre particuliers, explose. Tour d’horizon...

    Lire la suite