Parents d’enfant handicapé : quelles aides financières ?

A situation sensible, humainement et médicalement, vient s’ajouter la dimension financière pour les parents qui ont en charge un enfant handicapé ou gravement malade. Il est parfois compliqué de savoir vers qui se tourner. Plusieurs types d’aides financières ont vocation à aider financièrement les familles d’enfants handicapés. Les voici :

Les différentes aides financières pour familles d’enfants handicapés

  • L’Allocation d’Education de l’Enfant handicapé (AEEH) s’articule entre une allocation de base et 6 compléments, qui sont attribués en fonction du coût du handicap et d’un éventuel recours à une tierce personne. Elle n’est pas soumise à conditions de ressources. L’AEEH est majorée si le parent est isolé ou si l’état de l’enfant nécessite le recours à une tierce personne.
  • Le Conseil général du département peut verser, sous certaines conditions une Prestation de Compensation Handicap (PCH). Elle n’est pas entièrement cumulable avec l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH). La PCH se demande au moyen d’un formulaire unique national.
  • L’Allocation journalière de Présence parentale (AJPP) peut être versée sous certaines conditions lorsqu’un parent suspend à son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant handicapé. Il reçoit une somme d’allocations journalières représentant le nombre de jours d’absence pris au cours de chaque mois, avec un plafond de 22 jours par mois.

Bon à savoir
Pour bénéficier de ces aides, vous devrez en faire la demande auprès des différents organismes : la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour votre demande l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) et de Prestation de Compensation Handicap( PCH), et la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) pour votre demande d’Allocation journalière de Présence parentale (AJPP).

Quelles sont les conditions d’attribution des aides pour enfants handicapés ?

En plus de remplir les conditions de base de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) pour bénéficier des prestations familiales (être ressortissant de l’Union Européenne ou attester d’un titre de séjour valide, etc.), tout parent d’un enfant handicapé de moins de 20 ans à charge peut prétendre à ces aides.

L’éligibilité aux aides dépend du taux d’incapacité de l’enfant handicapé, qui est évalué par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph). Cette commission, (saisie par la CAF ou la MDPH en fonction de l’aide sollicitée), se prononce également sur l’attribution de l’allocation, des compléments, et sur la durée de versement.

© Uni-éditions – mars 2017


  • Moyens de paiement

    Sur place ou à emporter ? Votre banque partout avec vous

    Que vous soyez du genre nomade ou sédentaire, votre banque s’adapte à votre mode de vie pour que vous puissiez accéder à vos comptes en toutes circonstances. Agence, téléphone, internet… Suivez le guide, vous n’avez que l’embarras du choix !

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Une complémentaire santé pour quoi faire ?

    Contrairement à certaines idées reçues, souscrire une assurance complémentaire santé n’est pas un luxe. C’est même vivement recommandé, pour plusieurs raisons. Explications.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Télésurveillance : quelle est la meilleure option pour protéger votre maison ?

    Quand il s’agit de bien protéger son logement, et ses biens, une réflexion s’impose. Plusieurs solutions existent, mais encore faut-il trouver celle qui sera la plus adaptée à vos besoins.

    Lire la suite