Réduire mes impôts en épargnant ? Chiche !

Payer moins d’impôts tout en mettant de l’argent de côté, est-ce encore possible de nos jours ? La réponse est oui : voici la liste des placements qui rapportent tout en réservant des avantages fiscaux.

Les livrets défiscalisés : incontournables

Livret A, Livret de développement durable, Livret d’épargne populaire ou Livret jeune : ils ont en commun des intérêts crédités sur votre compte au 31 décembre de chaque année, et ne supportent ni impôt sur le revenu, ni prélèvements sociaux.

Les placements de partage : votre générosité paie

Vous choisissez de laisser une partie de vos gains d’épargne à une ou plusieurs associations caritatives auxquelles le placement est associé ? L’État vous octroie une réduction d’impôts (jusqu’à 75 % des sommes données).

L’épargne à long terme : un cadre fiscal encore plus avantageux

Si vous avez un projet immobilier, le Plan d’épargne logement (PEL) peut être souscrit pour une durée allant jusqu’à 10 ans. Les intérêts crédités chaque année ainsi que la prime d’épargne sont exonérés d’impôt sur le revenu jusqu’à la veille du 12e anniversaire du PEL. C’est bon à savoir !

Vous préférez le Plan d’épargne en actions (PEA) ? Si vous ne faites aucun retrait avant 5 ans, les dividendes et les plus-values seront exonérés d’impôt sur le revenu. Après 5 ans, en cas de retrait partiel ou de sortie définitive, seuls 15,5 % de prélèvements sociaux seront à payer sur les gains.

Vous avez choisi une assurance vie en unité de compte ? Au bout de huit ans, vos gains ne sont imposables qu’après déduction d’un abattement annuel de 4 600 € (9 200 € pour un couple marié ou pacsé).

Si vous avez accès à un Plan d’épargne en entreprise (PEE), après une période de cinq ans minimum, vous pourrez récupérer votre épargne augmentée des éventuels abondements de votre employeur. Vous n’aurez en plus aucun impôt à payer sur les plus-values comme sur les revenus encaissés, à l’exception de 15,5 % de prélèvements sociaux.

Le soutien aux PME : l’État vous dit merci

Vous aimez l’entreprise ? Investir dans des PME non cotées, soit en direct, soit par l’intermédiaire de fonds spécialisés ouvre droit à d’importantes réductions d’impôt. Vous devez vous engager à conserver vos parts ou vos actions jusqu’à la fin de la 5e année après la date de souscription.

©Uni-éditions - janvier 2016

Prêt Epargne Logement : Dans le cadre de la réglementation épargne logement en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Les prêts épargne logement concernent uniquement les logements destinés à l’habitation principale. S’agissant de prêts épargne logement concernant l’acquisition ou la construction (ou simultanément une acquisition et des travaux – ou - travaux seuls garantis par une hypothèque ou une sureté comparable) le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour des prêts épargne logement finançant uniquement certains travaux de réparation ou d’amélioration non garantis par une hypothèque ou une sureté comparable, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation. Pour un prêt à la consommation, vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager


  • Fiscalité

    4 idées généreuses pour payer moins d’impôts

    Vous souhaitez réduire vos impôts tout en étant généreux avec les autres et vous-même ? Voici quelques pistes.

    Lire la suite
    2 min
  • Fiscalité

    Réduire mes impôts ou faire des économies d’énergie : pourquoi choisir ?

    Faites un geste pour la planète, votre portefeuille vous dira merci ! Certaines dépenses d’équipement pour l’économie d’énergie vous permettent en effet de réduire vos impôts.

    Lire la suite
    2 min
  • Fiscalité

    Réduire ses impôts ou préparer sa retraite : pourquoi choisir ?

    Tout le monde le dit, la retraite, mieux vaut y penser tôt, la préparer à l’avance… Mais même si on n’a pas envie de penser tout de suite à ses vieux jours, sachez que préparer votre retraite vous permet aussi de payer moins d’impôts. Explications.

    Lire la suite
    2 min