Comment protéger ses données personnelles sur Facebook ?

Le scandale Cambridge Analytica a mis en lumière le manque de protection des données personnelles sur Facebook. Nom, sexe, ville d’origine, mentions j’aime… les applis pour lesquelles vous vous connectez avec votre compte Facebook peuvent facilement avoir accès à ces informations. Voici comment y remédier.

Comprendre l’affaire Facebook – Cambridge Analytica

Depuis quelques jours, Facebook est confronté à une campagne de désabonnements suite aux révélations sur l’utilisation indue des données de plus de 50 millions d’internautes américains par l’entreprise Cambridge Analytica. La société britannique les aurait récupérées via une application de tests psychologiques appelée « This is your digital life » afin de les utiliser pour influencer les élections américaines de 2016. Développée en 2014, l’appli a été téléchargée par plus de 270 000 utilisateurs. Une fois que ceux-ci répondaient à un quiz, l’application avait accès aux informations de leur profil Facebook ainsi qu’à celles visibles de leurs amis.

Gérer vos applis depuis les paramètres Facebook

Si vous êtes un adepte de Facebook et ne comptez pas supprimer votre compte, voici la marche à suivre pour mieux protéger vos données quand vous utilisez des applis en vous connectant avec votre compte Facebook.

Cliquez sur la section « paramètres » de votre compte, puis sur l’onglet « Applications » située dans la liste à gauche. Vous accédez alors à la totalité des applications avec lesquelles vous avez accepté de partager des données personnelles. En cliquant sur chacune, vous voyez la liste des informations auxquelles elle a accès. Il peut s’agir de votre profil public (nom, sexe, photo de profil…), de la liste de vos amis, de votre date d’anniversaire, de vos mentions j’aime, de votre ville d’origine, etc.

Vous aimerez aussi : 1 minute pour comprendre les données personnelles

Trois façons d’empêcher les applis d’accéder à vos données sur Facebook

Pour protéger vos données, vous avez trois possibilités. Les deux dernières sont à faire si vous n’avez plus besoin de l’appli, et que vous souhaitez la supprimer de votre téléphone. En effet, la supprimer de votre smartphone ne supprime pas forcément sa connexion à votre compte Facebook !

  • Limiter la quantité de données auxquelles l’appli a accès ;
  • L’empêcher de se connecter à votre compte Facebook. Pour cela, cliquez sur le bouton Modifier dans la section Applications, sites web et modules, puis sur le bouton Désactiver la plateforme ;
  • Ou bien la déconnecter de votre compte en la supprimant. Pour cela, il faut cliquer sur la croix située à côté de son nom, puis sur le bouton « supprimer » sur la fenêtre qui apparaît.

Bon à savoir
Si vous supprimez une application de votre compte Facebook, les informations récoltées peuvent être conservées par les développeurs. Dans ce cas-là, il est conseillé de les contacter directement.

Vous aimerez aussi : Journée sans Facebook, 4 trucs à faire pour s’occuper

© Uni-éditions – avril 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.


  • Tendances

    1 minute pour comprendre les données personnelles

    Dans un monde de plus en plus connecté, qu’est-ce qu’une donnée personnelle ? Phishing, mots de passe volés, piratage informatique... Quels sont les risques associés ? Comment se protéger ? Décryptage.

    Regarder la vidéo
  • Tendances

    Comprendre et combattre le phishing

    Un e-mail de votre banque ou d’un site commerçant vous invite à cliquer sur un lien pour un prétexte quelconque ? Méfiance, vous êtes peut-être la cible d’une tentative de « phishing » ou « hameçonnage », une technique destinée à récupérer des informations confidentielles…

    Lire la suite
    5 min
  • Tendances

    Mots de passe : 5 conseils pour une protection efficace

    Vos mots de passe sont les clés qui donnent accès à vos profils sur les réseaux sociaux, vos comptes bancaires, ou encore vos données personnelles sur les sites marchands. Pour protéger vos données, votre réputation en ligne, vos finances, optimisez vos mots passe en adoptant ces bonnes pratiques.

    Lire la suite
    5 min