Perte d’autonomie : sur quelles aides peut-on compter ?

Les pouvoirs publics attribuent des aides et des prestations sociales pour aider les familles à prendre en charge la perte d’autonomie. Tour d’horizon du dispositif.

Comment permettre à mes parents de rester chez eux ?

Les aides sociales des départements permettent de prendre en charge une partie du coût d’une aide à domicile. Ce peut être une aide en nature (quelqu’un vient au domicile pour aider à faire le ménage ou les courses) ou financière (une allocation au titre de l’aide sociale départementale).

Les caisses de retraite proposent elles aussi des aides diverses : aide-ménagère, aides aux courses, accompagnement dans les transports, sorties accompagnées, aide aux soins… N’hésitez pas à les contacter pour savoir ce à quoi vous avez droit.

Et pour une prise en charge dans un établissement ?

Là aussi, les départements peuvent financer en partie les coûts d’hébergement dans un établissement spécialisé et habilité. Le dispositif prend en compte les ressources de la personne et impose un âge minimum (65 ans, 60 si inaptitude au travail).

Fiscalement, ça se passe comment ?

Des aides fiscales et sociales (crédit ou réduction d’impôt) peuvent aussi participer au financement d’un projet d’accueil à domicile ou dans un établissement.

J’aide mes parents chez eux, quels sont mes droits ?

Pas facile de concilier cette aide au domicile de vos parents et votre activité professionnelle ? Le congé de soutien familial vous permet de vous arrêter temporairement pour vous occuper de votre proche très dépendant (il doit bénéficier de l’Aide aux personnes âgées) qui vit encore à domicile.

Lorsque l’un de vos proches est atteint d’une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou en phase avancée ou terminale d’une maladie grave et incurable, vous pouvez bénéficier d’un congé de solidarité familial pour l’assister.

Autre dispositif possible : l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie, qui permet à un proche d’accompagner à domicile une personne en fin de vie pour une durée maximale de 21 jours ouvrables.

Pour en savoir plus sur tous ces sujets, consultez le portail Service-Public.fr.

© Uni-éditions mars 2014.


  • Tendances

    La perte d’autonomie, c’est quoi ?

    Aujourd’hui plus qu’avant on vit plus longtemps ! Oui mais plus on vieillit, plus on perd en autonomie. Comment y faire face ?

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Perte d’autonomie ou dépendance : comment anticiper ?

    Penser à vos vieux jours, c’est aussi vous organiser à l’avance pour faciliter votre prise en charge en cas de perte d’autonomie ou de dépendance. Voici quelques conseils.

    Lire la suite
    2 min
  • Epargne

    Épargner pour quoi faire ?

    Quel que soit votre âge et votre budget, n’attendez pas pour commencer à épargner. Suivez nos conseils pour bâtir une stratégie d’épargne qui vous permettra de réaliser vos projets.

    Lire la suite
    2 min