Rédiger mon testament : pour quoi faire ?

Comme tout le monde, on n’aime pas penser à l’après, quand on ne sera plus là. Mais si l’on veut prendre le taureau par les cornes, rédiger son testament permet de prévoir avec précision sa succession. Il y a cependant un certain nombre de règles à respecter, les voici.

A quoi sert un testament ?

La rédaction d’un testament vous permet de « vous poser », de réfléchir à vos proches, à leur situation sans vous… Ecrire ses volontés, c’est anticiper, c’est être utile à soi et aux autres. En effet, un testament bien rédigé vous permettra de :

  • protéger votre conjoint au-delà de ce que la loi prévoit ;
  • répartir au mieux vos biens entre vos enfants afin de prévenir tout conflit qui pourrait survenir lors du partage de vos biens ;
  • transmettre tout ou partie de vos biens à une personne qui n’est pas votre héritier direct comme votre partenaire de PACS, votre concubin ou même une personne sans lien de parenté ;
  • enfin, cela vous permet de charger une ou plusieurs personnes, appelées \"exécuteurs testamentaires\", de veiller à la bonne exécution de vos dernières volontés.
    Faire votre testament vous donne le choix entre trois types de legs :
  • le legs à titre particulier qui porte sur un ou plusieurs biens déterminés : une voiture, un bijou, une maison par exemple ;
  • le legs à titre universel qui porte sur une partie seulement (\"quote-part\") de votre succession : par exemple la moitié de la totalité de vos biens ou le quart de vos biens immobiliers ...
  • le legs universel qui concerne la totalité de vos biens.

Bon à savoir
La loi fixe une \"réserve\", c’est-à-dire une partie de vos biens qui revient obligatoirement à vos enfants ou à votre conjoint. Avec votre testament, vous ne pourrez donc léguer à qui vous le voulez qu’une partie de votre patrimoine, la partie \"disponible\".

Comment rédiger un testament ?

Ecrire son testament ne s’improvise pas : il faut respecter certaines règles pour que le document soit valable. Il existe deux types de testaments :

  • Le testament olographe : vous devez l’écrire entièrement à la main, le dater et le signer. Il est conseillé de le confier ensuite à un notaire qui l’enregistrera dans le fichier des dernières volontés.
  • Le testament authentique : vous l’établissez avec l’aide d’un notaire qui l’enregistre ensuite. Le recours au notaire et à son expertise vous assure que votre testament sera quasiment impossible à contester.

Bon à savoir
Les testaments écrits sur traitement de texte, dictés ou filmés n’ont aucune valeur juridique.

.

© Uni-éditions février 2014


  • Epargne

    Succession : que devront payer mes héritiers ?

    Quels sont les droits de succession que devront payer vos héritiers ? Comment faire pour obtenir des abattements sur ces droits de succession ? Explications.

    Lire la suite
    2 min
  • Epargne

    Succession : qui héritera de quoi ?

    Il n’est pas toujours facile de comprendre qui seront les bénéficiaires de votre succession, les héritiers de votre patrimoine. Voici un petit récapitulatif sur la manière dont se divisent les droits de succession.

    Lire la suite
    2 min
  • Epargne

    Patrimoine : comment transmettre de son vivant ?

    Anticiper et transmettre tout ou partie de votre patrimoine de votre vivant, par l’intermédiaire de l’acte juridique appelé \"donation\" présente plusieurs avantages non-négligeables… A conditions de bien respecter les règles.

    Lire la suite
    2 min