Votre médecin traitant, partenaire clé de votre santé

Votre médecin traitant joue un rôle essentiel dans l’orientation et le suivi de vos soins tout au long de votre parcours de santé. Zoom sur ce partenaire de confiance, passage également indispensable pour les remboursements de vos soins.

Qu’est-ce-que le médecin traitant ?

A partir de 16 ans, chaque patient doit désigner un médecin traitant afin de bénéficier du suivi et de la coordination de ses soins au meilleur taux de remboursement, ce que l’on appelle le « parcours de soins coordonné ». Les enfants de moins de 16 ans ne sont pas concernés, quant à ceux de 16 et 17 ans, ils doivent avoir l’accord de l’un de leurs deux parents pour désigner leur médecin traitant.

Votre médecin traitant, c’est qui au juste ?

Dans la majorité des cas, le médecin généraliste, qui suit parfois toute la famille, est choisi comme médecin traitant – même si en parallèle, un spécialiste peut lui aussi être choisi. Votre médecin devient alors le chef d’orchestre de vos soins, vous orientant vers les spécialistes qu’il vous faut avec d’autant plus de précision qu’il a une vision globale de votre dossier de santé.

Comment désigner votre médecin traitant ?

Il suffit de remplir, avec le médecin choisi, un formulaire de déclaration, puis de l’envoyer à votre caisse d’Assurance maladie. Vous pourrez par la suite changer de médecin traitant très facilement et sans avoir à vous justifier, en remplissant un nouveau formulaire avec un nouveau médecin.

Bon à savoir
Chaque membre d’une famille peut choisir son propre médecin traitant. Par ailleurs, il n’y a pas de contrainte géographique dans le choix de celui-ci.

Que se passe-t-il si je ne passe pas par mon médecin traitant ?

Si vous n’avez pas choisi de médecin traitant ou si vous consultez un spécialiste sans consulter d’abord votre médecin traitant, vous êtes considéré comme « hors du parcours de soin ». Le montant de votre remboursement sera alors diminué.

Cependant, certains spécialistes peuvent être consultés directement, sans pénalité sur le remboursement :

  • le dentiste,
  • le gynécologue,
  • l’ophtalmologiste,
  • le psychiatre.

© Uni-éditions – mars 2017


  • SANTE

    Désigner son médecin traitant, mode d’emploi

    Chaque assuré social est invité à choisir un médecin traitant depuis le 1er juillet 2005. Ce “parcours de soins”, permet de bénéficier au mieux des remboursements de l’Assurance maladie. La réforme de l’Assurance maladie a défini le rôle du médecin traitant. C’est lui qui coordonne les soins et qui oriente le patient vers d’autres professionnels de santé.

    Lire la suite