Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Choisir son réseau de franchise

09 mar
Choisir son réseau de franchise
Activité

Mars 2015

Chaque année, le modèle économique de la franchise attire de nouveaux candidats. Mais comment trancher parmi les 1700 réseaux en activité qui recrutent ? Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

La franchise vous tente ? Vous n’êtes pas seul dans ce cas. Aujourd’hui, plus de 65 000 entrepreneurs exercent leur activité dans ce cadre et le nombre de franchisés a doublé en un peu plus de 10 ans. Que ce soit dans le commerce de détail, la restauration, les services aux particuliers ou aux entreprises, on compte aujourd’hui plus de 1 700 enseignes qui recrutent. Ce succès rend parfois difficile le choix d’un réseau.

Établir un cahier des charges détaillé

Dans quel secteur d’activité voulez-vous entreprendre ? Avez-vous vocation à travailler seul ou à embaucher des salariés ? De quel budget disposez-vous ? Préférez-vous rejoindre un réseau solide et bien implanté ou au contraire miser sur un nouveau concept prometteur ? De la réponse à ces questions vont se dégager des lignes de force qui vous permettront d’identifier les réseaux correspondant le mieux à votre projet et vos attentes. Un conseil, ne conduisez pas ce travail de réflexion préalable à la va-vite. Il demande du temps et de la maturation. Plus vos choix seront réfléchis, plus vous avancerez rapidement par la suite.

Rencontrer franchiseurs et franchisés

S’engager en franchise, c’est s’engager dans la durée. C’est pourquoi vous devez choisir un franchiseur avec qui le courant passe bien et avec lequel vous allez pouvoir bâtir une relation solide et pérenne. Tout cela est affaire de personnes. D’où l’intérêt de rencontrer les responsables des réseaux que vous avez identifiés. En échangeant avec eux, vous allez pouvoir vraiment découvrir leur façon de travailler, leurs valeurs… C’est le moment bien sûr de poser des questions, de lever des interrogations, et de voir s’il y a du répondant en face, ou juste un discours de façade. Cette démarche vous donnera avis qui vous permettront d’arbitrer en connaissance de cause.
Pour autant, cela ne suffit pas. Au-delà des éléments que vous aurez pu collecter à leur contact et de l’impression qu’ils vous auront laissée, vous devez pouvoir vous forger votre propre opinion en vous renseignant de votre côté sur leur santé financière, leur positionnement, leur réseau, leur réputation et, bien sûr, leurs concurrents.

Pour en savoir plus :


© Thibault Bertrand – MIG/Uni-éditions – janvier 2015