Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Création d’entreprise : un entrepreneur accompagné en vaut deux !

05 juin
Activité

il y a 2 mois

En matière de création d’entreprise, l’accompagnement est à l’origine de bien des réussites, et l’isolement de bien des échecs. Il est essentiel, au moment de vous lancer, de vous appuyer sur une structure d’aide à la création d’entreprise, dont le suivi vous aidera à poser les bases de votre développement futur. Voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Avec 550 000 nouvelles entreprises créées chaque année (*), l’entrepreneuriat séduit de plus en plus d’actifs français. Mais si créer son entreprise est souvent synonyme d’épanouissement et d’autonomie, c’est aussi un apprentissage, et parfois un apprentissage douloureux : 50 %(**) de ces jeunes pousses disparaissent avant leur sixième année d’existence.

Celles qui ont été accompagnées dès leur création par des structures spécialisées s’en sortent en revanche nettement mieux, puisque seules 34 % d’entre elles échouent avant six ans. Être accompagné, conseillé, aidé : telle devra donc être votre première préoccupation si vous aussi décidez de vous lancer dans cette aventure.

Bon à savoir
Avec la plateforme dédiée Jesuisentrepreneur.fr, le Crédit Agricole vous propose un accompagnement pas-à-pas pour vous aider à construire votre projet de création d’entreprise. Conseils pratiques, contacts utiles, espace personnel pour élaborer votre business plan… Retrouvez sur ce site tous les outils nécessaires pour démarrer votre projet, simplement et gratuitement.

Vous aimerez aussi : Les défaillances de micro-entreprises en net recul

Bien choisir son accompagnement à la création d’entreprise

Les réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise sont très nombreux. Plusieurs paramètres devront être pris en compte pour choisir celui qui vous correspondra le mieux.

  • La nature de votre activité tout d’abord, qui vous fera vous tourner vers la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre des métiers et de l’artisanat, ou la Chambre d’agriculture, selon que votre activité est commerciale, industrielle, artisanale ou agricole. Les professionnels libéraux auront le choix entre l’UNAPL et un ORIFF PL.
  • Si votre activité s’inscrit dans un écosystème spécifique, vous aurez tout intérêt à vous orienter vers des structures plus spécialisées : les métropoles French Tech pour les créateurs de startups, l’Avise si le projet s’inscrit dans le cadre de l’économie sociale et solidaire (ESS), une technopôle ou un incubateur si le projet met en œuvre des technologies spécifiques.
  • Si vous êtes une femme et que vous souhaitez rejoindre un réseau dédié aux créatrices d’entreprises, vous en trouverez de nombreux répertoriés sur le site www.ellesentreprennent.fr.
  • Si vous êtes reconnu travailleur handicapé, l’association Uptih pourra vous proposer un suivi adapté pour mener à bien votre projet.
  • Les personnes en grande difficulté professionnelle qui souhaitent créer leur emploi trouveront quant à elles un réseau compétent au travers de l’Adie.

Bon à savoir
L’Ordre des experts-comptables a créé un dispositif, Business Story, pour accompagner les créateurs ou repreneurs d’entreprises dans la phase de lancement. Son principe : l’entrepreneur bénéficie de trois rendez-vous gratuits avec un expert-comptable volontaire pour réaliser une série de prestations proches de celles proposées par les réseaux d’accompagnement classiques. Ce service est accessible via le site www.business-story.biz.

Vous aimerez aussi : La banque, partenaire privilégié des jeunes créateurs d’entreprises

Un accompagnement financier : le prêt d’honneur

En complément d’un financement bancaire classique, vous pourrez vous tourner vers des réseaux qui soutiennent financièrement les entrepreneurs sous forme de prêts d’honneur. Les plus connus sont Initiative France et le Réseau Entreprendre. Outre un coup de pouce financier qui pourra vous permettre de vous lancer si vous ne disposez pas de fonds suffisants, ces structures vous accompagneront tout au long de votre projet jusqu’au terme du remboursement de votre prêt.

Le fait d’être bénéficiaire d’un prêt d’honneur vous donnera une crédibilité supplémentaire dans vos échanges avec vos futurs partenaires financiers. Et si vous franchissez avec succès ces différentes étapes, vous pourrez le plus souvent continuer à bénéficier de l’accompagnement de la structure, pour permettre à votre entreprise de se développer.

Bon à savoir
Prêt Lanceur Pro, Prêt Créateur, Prêt Repreneur… le Groupe Crédit Agricole propose une gamme de prêts professionnels moyen ou long terme, pour financer les investissements liés au démarrage de votre activité professionnelle : équipement, véhicule, travaux, fonds de commerce, achat de parts, investissement immobilier… Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre espace dédié.

Un accompagnement méconnu : les coopératives d’activité et d’emploi

Et si, plutôt que de vous lancer seul, vous décidiez de rejoindre une CAE (coopératives d’activité et d’emploi) ? Outre que vous serez ainsi déchargé de toute la gestion administrative et que vous conserverez un statut de salarié, intégrer une structure de ce type vous permettra, tout en développant votre projet, d’être formé au métier d’entrepreneur au travers de cours et d’ateliers. Il existe aujourd’hui deux organismes représentatifs des CAE sur le territoire : l’association Coopérer pour entreprendre et Copéa. Ils fédèrent à eux deux une centaine de coopératives et près de 10 000 entrepreneurs.

Bon à savoir
Besoin de rencontrer des experts pour accompagner votre création d’entreprise ? Participez à l’un des Cafés de la Création organisés par le Crédit Agricole un peu partout en France. Ces rencontres informelles vous permettront d’échanger avec des professionnels (avocats, experts-comptables, etc.) et d’obtenir des 1ers éléments de réponse aux questions que vous vous posez. L’accès est libre et gratuit. Pour en savoir plus et retrouver la carte des Cafés de la création le plus proche de vous, rendez-vous sur notre site.

(*) Source Insee 2016

(**) Source Chambre de commerce et d’industrie

© Uni-editions – avril 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.