Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Le fort recul de l’activité des TPE en 2012

17 juil
Activité

Juillet 2013

Le volume d’activité des petites entreprises a reculé de 2 % en moyenne l’année dernière. Fait inquiétant : cette baisse d’activité affecte la quasi-totalité des secteurs.

2012 a été une année sombre pour les TPE. C’est le constat qui ressort du dernier Observatoire de la petite entreprise, publié en avril dernier par la Fédération nationale des centres de gestion agréés (FCGA). Selon cette enquête de conjoncture annuelle, réalisée sur la base des éléments fournis par 70 centres de gestion, l’activité des TPE a régressé de 2 % l’année dernière. Un recul d’autant plus significatif qu’il fait suite à un exercice 2011 de bonne facture. Les chiffres d’affaires avaient alors augmenté, en moyenne, de 1,9 %.

Pour la FCGA, ce bilan est inquiétant. « Il met un coup d’arrêt à la dynamique de reprise observée ces deux dernières années dans le commerce, l’artisanat et les services », estime Christiane Company, sa présidente. La situation est d’autant plus préoccupante que l’ensemble des secteurs étudiés par l’Observatoire de la petite entreprise a enregistré une baisse d’activité en 2012. Aucun n’est parvenu à égaler les performances réalisées en 2011.

Le bâtiment en berne

Même l’artisanat du bâtiment qui, traditionnellement, représente un moteur de croissance pour la population des TPE, est fortement touché, avec un recul d’activité de 4,8 %. Ce secteur subit même un violent effet de ciseau, puisqu’en 2011, il avait affiché une hausse d’activité de 4 %. Si l’on rentre dans le détail, les métiers les plus exposés en 2012 ont été la menuiserie (- 7,9 % après + 4,6 %), la peinture (- 7,1 % après + 3,2 %) et la plomberie (- 6,8 % après + 0,2 %). Seules les petites entreprises de terrassement (+ 3,9 %) et d’électricité (+ 0,9 %) ont affiché une performance positive, même si elles ont terminé l’année avec un chiffre d’affaires en net recul par rapport à la période précédente, où elles avaient enregistré une hausse de 7,8 %.

Selon la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), c’est en fin d’année que la situation du bâtiment s’est fortement dégradée. Alors que la baisse d’activité s’était graduellement installée, elle s’est fortement accrue au quatrième trimestre, notamment du fait d’une chute des permis de construire, enregistrée à partir de l’automne.

Les secteurs les moins touchés

Dans les autres secteurs d’activité, la situation est là aussi difficile, puisqu’ils enregistrent des performances en baisse par rapport à 2011. C’est en particulier le cas dans le domaine de l’équipement de la maison (- 4,4 % contre + 1,9 % en 2011) et de l’équipement de la personne (- 2% contre + 0,7 %).

Toutefois, certains métiers parviennent à afficher un taux de croissance malgré tout positif. C’est le cas de l’agriculture-sylviculture-ostréiculture (+ 1,9 % contre + 7,1 % en 2011), du transport (+ 0,8 % contre + 4,3 %) et du commerce de détail alimentaire (+ 0,6 % contre + 1,5 % en 2011).

Pour en savoir plus :
FCGA – Observatoire n°48


© Uni-éditions – MIG – Juin 2013