Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Le prix des fonds de commerce résiste

29 juil
Le prix des fonds de commerce résiste
Activité

Juillet 2015

Chaque année, le baromètre Bodacc-Altares analyse le marché de la cession-vente de fonds de commerce en France. Sa dernière édition, qui porte sur les transactions réalisées en 2014, dresse le tableau d’un marché qui résiste malgré un contexte peu porteur.

En 2014, 43 799 fonds de commerce ont changé de main, pour un prix moyen de 189 604 €, selon le dernier baromètre annuel Bodacc-Altares. Si le nombre de cessions est en léger recul, la valeur des fonds résiste bien. Et ce malgré un contexte peu porteur. En période de croissance faible (+0,4 % en 2014), l’activité tend à se réduire, et les niveaux de valorisation s’en ressentent. Malgré tout, ces derniers ont été à peu près préservés.

Une érosion du nombre des transactions

Sur l’ensemble de l’exercice, le nombre de cessions régresse légèrement. En recul de 1,6 % par rapport à 2013, il revient à son niveau de l’année 2009. Sur une échelle de moyen terme, à cinq ans, le nombre de transactions reste stable, autour de 44 000 opérations annuelles, exception faite de l’exercice 2012, où il avait franchi la barre des 48 000 cessions.

Côté prix, c’est le statu quo ou presque. Le montant moyen de cession est légèrement en retrait par rapport à celui enregistré en 2013. Il passe de 191 066 € à 189 604, soit un recul de 0,8 %. Ce montant se situe dans la moyenne des transactions observées depuis 2011 – exception faite de 2012, où le prix moyen avait approché 200 000 €. En revanche, il dépasse allègrement (de 15 000 €) les valeurs constatées sur la période 2008 – 2010. Depuis ce « trou d’air », le marché a repris sa vitesse de croisière.

Les secteurs prisés

Deux secteurs d’activité tirent le marché. En l’occurrence ceux du commerce et de l’hébergement, qui drainent à eux seuls plus de la moitié des opérations (56 %).
Côté commerce, le nombre de transactions progresse légèrement (+0,5 %). Notamment grâce au prêt-à-porter qui enregistre un nombre de cessions en hausse de plus de 4 %. De son côté, le commerce de détail alimentaire reste stable. Les valorisations les plus élevées concernent toujours le soin de la personne et l’optique, avec un montant de cession moyen de 816 000 €. Mais celui-ci s’effrite régulièrement au fil des ans.

Du côté du segment des hôtels-cafés-restaurants, la situation est en revanche moins florissante. Malgré une baisse de 7 % de la valeur des fonds, le nombre d’opérations est en recul de près de 10 %. C’est dans la restauration traditionnelle que la chute est la plus sensible (5 200 opérations contre 6 200 en 2013, pour un prix moyen de 156 000 €). En revanche, dans la restauration rapide, le nombre de repreneurs reste stable, avec un prix moyen de 83 000 €.

Pour en savoir plus :
Bodacc - 5e baromètre "ventes et cessions de fonds de commerce"


© Thibault Bertrand – MIG/Uni-éditions – juillet 2015