Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Les boutiques à l’essai pour tester son projet de commerce

23 juin
Les boutiques à l'essai pour tester son projet de commerce
Activité

il y a 5 mois

Permettre à un porteur de projet de tester pendant quelques mois son idée de commerce en centre-ville, grâce à un loyer modéré et à un accompagnement à la création : c’est le principe des « boutiques à l’essai », un concept initié dans l’Oise pour redynamiser les centres-villes.

D’un côté des villes qui se vident peu à peu de leurs commerces et cherchent des solutions pour redynamiser le tissu économique local. De l’autre des porteurs de projets qui hésitent à se lancer, par peur du risque, ou faute de moyens financiers. A Noyon, dans l’Oise, on a trouvé une solution pour répondre à ces deux problématiques très complémentaires. En 2013, les acteurs locaux - mairie, association des commerçants, plate-forme d’initiative locale, chambres consulaires - ont lancé le concept des « boutiques à l’essai ». L’idée : permettre à un porteur de projet de tester, durant 6 mois, son idée de commerce, dans un local vacant du centre-ville et de pérenniser son installation, si les résultats sont au rendez-vous.

Pari réussi

Claire Dete est l’une des premières candidates à avoir tenté l’aventure. "Le concept des boutiques à l’essai m’a tout de suite intéressée car je voulais changer de vie, explique-t-elle, mais je ne voulais pas me lancer sans filet de secours. Cette initiative m’a permis de tester la viabilité de mon projet". Emplacement de choix, loyer divisé par deux, accompagnement pré et post création… Après une phase de test d’un an, cette ancienne juriste, aujourd’hui gérante d’une boutique de vêtements a atteint ses objectifs et décidé de poursuivre l’aventure.

Un concept qui gagne du terrain

Forts des résultats obtenus à Noyon et de l’intérêt suscité par leur démarche, les initiateurs du projet ont décidé de créer la Fédération des boutiques à l’essai. Une association à but non lucratif dont l’objectif est d’accompagner les collectivités intéressées par la transposition de ce concept sur leur territoire. Aux antipodes de la pratique des « magasins éphémères », qui consiste à ouvrir un point de vente pour une durée limitée à quelques semaines voire quelques mois, le principe des boutiques à l’essai s’inscrit en effet dans une démarche structurée, de long terme.

30 ouvertures en 2016

L’année dernière, 15 villes ont adhéré à la fédération. Actuellement, plus de 150 collectivités étudient le projet d’implantation d’une boutique sur leur commune. Cette année, une trentaine d’ouvertures de boutiques est programmée. Grâce à ces acquis, la Fédération des boutiques à l’essai a signé une convention de partenariat national avec Initiative France. Les 227 plateformes locales et les 14 500 bénévoles de ce réseau d’accompagnement à la création d’entreprises vont pouvoir relayer l’idée dans les régions et accélérer son développement à l’échelle nationale.

Pour en savoir plus
Fédération des boutiques à l’essai - maboutiquealessai.fr


© Thibault Bertrand - Uni-éditions - avril 2016