Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

TPE : un bilan d’activité 2013 en demi-teinte - juin 2014

08 aoû
TPE : un bilan d'activité 2013 en demi-teinte - juin 2014
Activité

Août 2014

Le dernier bilan d’activité des petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services, réalisé par la Fédération des centres de gestion agréés, indique une légère amélioration, encore insuffisante pour parler de reprise.

Toujours pas de reprise en vue pour les petites entreprises : c’est le constat qui ressort de l’enquête menée par l’Observatoire de la petite entreprise de la Fédération des centres de gestion agréé (FCGA), sur l’activité des TPE en 2013. Globalement, le niveau moyen d’activité s’est amélioré, mais il reste tout de même en territoire négatif. Un motif de satisfaction tout de même : la chute observée en 2012, où l’activité cumulée des secteurs avait reculé de 2 points, a été enrayée avec une baisse limité à -0,1 % en 2013. Conclusion : il est trop tôt pour parler de reprise. Il faudra attendre des signaux tangibles pour pouvoir tabler sur un véritable redémarrage de l’activité.

Les secteurs qui progressent

Parmi les 12 secteurs d’activités passés au crible dans cette enquête, certains parviennent néanmoins à tirer leur épingle du jeu et affichent une progression positive en termes de chiffre d’affaires. De ce point de vue, la palme revient aux entreprises de services (laveries, pressing, entreprises de nettoyage), dont l’activité progresse de +3,1 %, alors qu’elle avait reculé de -1,4 % en 2012.
Autre fait notable : la dynamique positive de l’artisanat du bâtiment, qui enregistre un gain d’activité de +1,6 %, après avoir traversé une année noire en 2012 (-4,8 %). Ce regain de forme doit toutefois être relativisé : concentré sur les deux derniers trimestres de l’année, il résulte en bonne partie d’une anticipation de la hausse de la TVA par les ménages.
Enfin, le commerce de détail alimentaire affiche une bonne dynamique, puisqu’il termine l’année avec des ventes en progression de +1,4 %, tout comme les entreprises du secteur du paysage (+2,2 %).

Les activités à la peine

Elles sont plus nombreuses que celles qui gagnent du terrain. Sur 12 secteurs d’activités pris en compte par l’Observatoire de la petite entreprise, 7 sont en perte de vitesse. Les plus touchés par ce recul des ventes sont l’équipement de la personne, qui affiche une baisse de -4,3 % et l’équipement de la maison, qui rétrograde de -3,9 %. Deux branches du commerce de détail qui pâtissent de l’arbitrage des ménages en faveur d’autres dépenses, notamment en matière de logement, et pour lesquels la concurrence a tendance à tirer les prix vers le bas.
Autre secteur d’activité malmené : celui de l’hôtellerie-restauration, qui cumule pour la deuxième année consécutive une nouvelle baisse d’activité. Déjà à la peine en 2012, avec un recul de -1,7 %, il termine l’année 2013 en baisse de -1,4 %. Comme sur l’exercice précédent, ce sont les hôtels-restaurants qui affichent la plus forte baisse d’activité (-2,3 %). Les cafés (-1,5 %) et les restaurants (-1,1 %) parviennent à limiter la casse.

Pour en savoir plus :
FCGA – Observatoire de la petite entreprise 2013


© Thibault Bertrand – MIG/Uni-éditions – juin 2014