Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / DIRIGEANT

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

L’assurance crédit intéresse aussi les TPE

16 jan
L'assurance crédit intéresse aussi les TPE
DIRIGEANT

16 janvier

L’assurance crédit ne concerne pas uniquement les grandes entreprises. Elle intéresse aussi les dirigeants de TPE, pour qui les assureurs ont développé des offres sur mesure. Comment fonctionne-t-elle ? Quelles garanties offre-t-elle ? En quoi est-il intéressant d’en souscrire une ? Réponses.

Qu’est ce que l’assurance crédit ?

L’assurance crédit est une assurance qui protège votre entreprise contre le risque d’impayé, en vous informant sur la solvabilité de vos clients et en vous permettant d’être couvert et indemnisé en cas de non-paiement de vos créances, d’une part sur le marché domestique, mais aussi éventuellement à l’export.

Quel est son intérêt ?

En France, les créances clients représentent en moyenne plus de 40 jours de chiffre d’affaires. De ce fait, les conséquences d’un impayé peuvent être très pénalisantes. Ce risque est d’ailleurs à l’origine d’une défaillance d’entreprise sur quatre. Le fait de souscrire une assurance crédit vous permet de vous protéger.

Quelle est la portée de cette assurance ?

L’assurance crédit ne se limite pas à l’indemnisation des créances impayées. Elle vous renseigne aussi, en amont, sur la solvabilité de vos clients et prospects, sur la base des informations collectées et traitées par votre assureur. En cas d’impayé, elle vous fait bénéficier en outre d’un service de recouvrement amiable et contentieux. L’indemnisation n’intervient que si le recouvrement échoue ou aboutit à récupérer une partie seulement de la créance impayée.

Quelles sont les limites de l’assurance crédit ?

Il existe quelques restrictions qu’il faut bien étudier avant de souscrire son contrat. D’abord, l’assureur crédit n’a pas l’obligation de couvrir toutes vos créances. Il peut refuser d’assurer celles qui comportent une part de risque trop élevée. Par ailleurs, cette assurance ne couvre pas la totalité des créances impayées. Généralement, l’indemnisation porte sur 90 % de leur montant, voire moins. Le solde est à votre charge. Enfin l’indemnisation n’est jamais immédiate. Du fait de la longueur des procédures de recouvrement, elle peut être différée de plusieurs mois, ce qui nécessite d’avoir un volant de trésorerie disponible, le temps de la percevoir.

Quel est le coût de cette assurance ?

Le montant de cette assurance dépend de plusieurs paramètres : chiffre d’affaires assurable, secteur d’activité, composition de la clientèle, délai de crédit maximum, historique de la sinistralité... À cela peuvent s’ajouter des frais de recouvrement, en cas de contentieux. Dernière chose à savoir : les contrats sont généralement souscrits pour une durée de 1 à 3 ans.

Pour en savoir plus :
Médiation du Crédit - L’assurance crédit pour tous


© Thibault Bertrand - Uni-éditions - décembre 2016