Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / DIRIGEANT

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Le dispositif de retraite progressive maintenu

24 juin
DIRIGEANT

Juin 2011

La retraite progressive permet aux salariés et aux travailleurs indépendants âgés d’au moins 60 ans de travailler à temps partiel tout en bénéficiant d’une fraction de leur pension de retraite. Ce dispositif, qui devait s’éteindre au 31 décembre 2010, est pérennisé, tout en reportant progressivement l’âge de départ à la retraite à 62 ans.

Un travail à temps partiel après 60 ans

Le dispositif de retraite progressive permet à un assuré âgé de plus de 60 ans disposant d’au moins 150 trimestres d’assurance vieillesse, de cumuler une activité à temps partiel avec une fraction de sa pension de retraite. S’il travaille entre 60 % et 80 % d’un temps complet, il perçoit 30 % de sa pension. Il pourra toucher la moitié de sa pension s’il opte pour un temps partiel de 40 % à 60 %, et 70 % de sa pension s’il travaille moins de 40 % d’un temps complet. Par exemple, pour un emploi de 20 heures par semaine dans une entreprise où le temps de travail est à 35 heures, il touchera 50 % de sa pension.

Des droits à la retraite qui continuent à s’accumuler

Tout en travaillant à temps partiel, l’assuré augmente ses droits à la retraite, car il continue à acquitter des cotisations au titre de son activité. Lorsqu’il cesse totalement de travailler, ses droits à la retraite sont recalculés en intégrant les cotisations supplémentaires. Il ne faut alors pas oublier de demander à la caisse de retraite le paiement de la pension complète. L’activité à temps partiel permet aussi de poursuivre l’acquisition des points de retraite dans les régimes complémentaires.

Un dispositif qui doit être consenti par les deux parties

L’employeur n’est pas tenu d’accorder un temps partiel au salarié qui le demande. De la même façon, l’employeur ne peut pas imposer à un salarié de passer à temps partiel. L’accord des deux parties (employeur et salarié) est donc nécessaire pour la mise en œuvre de la retraite progressive. La retraite progressive est ouverte aussi bien aux assurés qui travaillent déjà à temps partiel qu’à ceux qui souhaitent passer à temps partiel au moment de leur retraite progressive. Il leur suffit de formuler leur demande sur un imprimé réglementaire auprès de leur caisse de retraite.

Pour en savoir plus :
www.lassuranceretraite.fr


© Uni-éditions – mars 2011