Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Financement : les TPE tirent leur épingle du jeu

03 nov
FINANCES

Novembre 2011

La Banque de France a réalisé une étude sur le financement des entreprises riche d’enseignements. À l’encontre des idées reçues, celle-ci démontre que les TPE sont les premières bénéficiaires des crédits alloués aux PME.

Il n’est jamais facile d’obtenir un financement lorsqu’on est installé à son compte, a fortiori dans le contexte actuel, où les établissements financiers exigent de solides garanties. Pourtant, malgré une situation difficile, les très petites entreprises continuent de lever des fonds. Selon la Banque de France, elles absorbent même la majeure partie de l’encours accordé aux PME.

Un marché du crédit qui se redresse

Le financement des petites entreprises est un sujet qui revient régulièrement sur le devant de la scène. Il l’avait été, en 2008 et 2009, durant la crise des subprimes, qui avait occasionné un assèchement du crédit aux entreprises. Il revient de nouveau sous les feux de l’actualité à l’occasion de la crise de confiance qui affecte les dettes souveraines.

Pourtant, la situation actuelle n’a rien à voir avec celle qui prévalait il y a deux ou trois ans. Aujourd’hui, le marché du crédit aux entreprises s’est nettement redressé. Les TPE sont même loin d’être oubliées puisqu’elle ponctionnent la majeure partie des encours accordés aux PME. C’est ce que confirme une étude de la banque de France, portant sur le financement des micro-entreprises. Selon elle, les crédits accordés aux TPE s’élevaient, à la fin du mois de juin 2011, à 186 milliards d’euros, soit 64 % du montant des crédits accordés aux PME.

Les derniers comptages, réalisés au 2e trimestre 2011, confirment cette tendance. Sur cette période, en effet, les banques ont accordé 18,5 milliards d’euros de nouveaux prêts aux micro-entreprises, « soit 60 % du flux brut des crédits accordés aux PME, qui s’est élevé à 30,6 milliards sur cette période », précise la Banque de France.

Des taux avantageux

Sur ce volume, la plus grosse part des crédits aux micro-entreprises est consacrée à l’investissement mobilier (9,4 milliards). Viennent ensuite les crédits de trésorerie (6,3 milliards), et enfin à l’investissement immobilier (2,8 milliards).

Si l’on compare les conditions de financement des TPE en France aux autres pays de la zone euro, on constate que les taux moyens pratiqués dans l’Hexagone se situent en deçà de la moyenne européenne, et même allemande. Il se chiffrent en effet à un peu plus de 3 % chez nous, contre près de 4,5 % en zone euro et 5 % en Allemagne.


© Thibault Bertrand – Uni-éditions – octobre 2011