Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Indépendants : des revenus plus élevés dans les départements du Nord que dans ceux du Sud

18 déc
FINANCES

il y a 4 mois

Y a-t-il un déterminisme géographique en matière de revenus ? Lorsqu’on regarde la carte de France des revenus des indépendants, on voit clairement apparaître un clivage Nord-Sud, favorable aux départements du Nord. Pourquoi ?

C’est un constat flagrant. Alors que le revenu moyen des indépendants, toutes régions confondues, se chiffre à 2 510 € par mois (données 2014), il dépasse fréquemment ce niveau dans les départements de la partie Nord de la France. Mais plafonne en dessous dans la moitié Sud du pays, où 9 départements affichent un revenu moyen inférieur à 2 000 € par mois, dont les Alpes-de-Haute-Provence, la Dordogne, le Lot, et l’Ariège. Soit une rémunération moyenne 20 % inférieure à la moyenne nationale.

Le poids des auto-entrepreneurs

Cet écart a été analysé par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), dans une étude parue au mois de novembre. Étude qui met en avant plusieurs facteurs de causalité.

Le premier tient au fait que l’on trouve une plus forte proportion d’auto-entrepreneurs dans la partie Sud de la France. Une répartition inégale qui tend à tirer vers le bas les rémunérations moyennes, compte tenu du faible niveau de revenus de cette catégorie d’indépendants (410 € par mois contre 3 260 € pour les non-salariés « classiques »).

Pour autant, cela ne suffit pas à tout expliquer. Hors auto-entrepreneurs, en effet, l’écart persiste. En fait, il faut aussi tenir compte de la nature des activités exercées. Alors que les départements de la partie Nord de la France, dont ceux de l’Île-de-France, comportent une proportion importante de professionnels exerçant dans des secteurs fortement rémunérateurs (santé, services aux entreprises), ceux de la partie Sud abritent une forte proportion d’indépendants travaillant dans les services aux particuliers moins bien rémunérés ou exerçant une activité saisonnière, ce qui grève d’autant leurs revenus.

L’incidence de la taille des entreprises

Autre facteur concourant à cet écart : la taille des entreprises. Les professionnels qui emploient des salariés ont souvent un meilleur niveau de revenus que les solos. Or, la part des premiers est plus importante dans les départements situés au Nord de la Loire, en particulier dans ceux du Nord et de l’Est de la France. En revanche, dans les territoires à revenus modérés du Sud de la France - Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Ariège - la part des non salariés employeurs est plus faible que la moyenne. D’où un revenu médian là aussi inférieur.


© Thibault Bertrand - Uni-éditions - décembre 2017