Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Les places de marché : un bon moyen de se mettre à la vente en ligne

14 jan
Les places de marché : un bon moyen de se mettre à la vente en ligne
FINANCES

14 janvier

Vous souhaitez développer votre activité en misant sur la vente en ligne ? Pas besoin de créer votre site internet. Les places de marché, type Amazon, Price Minister, ou eBay vous permettent de le faire simplement, avec une appréciable visibilité.

Amazon, Cdiscount, Fnac.com, eBay, La Redoute… Ces plates-formes de vente en ligne drainent chaque jour des centaines de milliers d’acheteurs potentiels. À lui seul, le site français d’Amazon enregistre près de deux millions de visiteurs quotidiens, selon la Fevad, qui fédère les professionnels de la vente à distance.
Pour les commerçants traditionnels, ces vitrines de choix peuvent constituer une belle opportunité d’élargir leur clientèle et d’augmenter leur chiffre d’affaires. En effet, les places de marché ne vendent pas que leurs propres produits. Elles proposent aussi ceux des autres. Sur fnac.com, à côté de l’offre culturelle et multimédia de l’enseigne, on trouve aussi des jouets, des articles de puériculture et d’électroménager vendus par des marchands indépendants.

Une forte audience

Le modèle fait école. Selon l’Insee, 29 % des acteurs de la vente en ligne ont utilisé ce canal de vente en 2014. À tel point que des places de marché spécialisées se mettent aujourd’hui sur les rangs : Go Sport pour les loisirs, Darty pour l’électroménager, MenLook pour la mode masculine…
Pourquoi vendre sur ces plates-formes plutôt que de créer son propre site marchand pour le faire ? D’abord parce que c’est beaucoup plus simple. Tout le monde n’a pas la fibre internet. Les places de marché facilitent largement la mise à l’eau pour qui n’est pas rôdé au e-commerce. Nul besoin de concevoir une boutique en ligne, de paramétrer son fonctionnement, de la référencer. Tout est déjà prêt. Il suffit de renseigner son offre dans l’interface mise à disposition et de choisir ses options (paiement, référencement, version mobile…).
Deuxième avantage : les places de marché permettent de bénéficier d’une audience extrêmement forte, à la mesure de la notoriété de ces sites. En France, mais aussi à l’étranger, ce qui permet de démarrer immédiatement avec une forte visibilité et d’élargir son champ de clientèle à d’autres pays.

Le coût des places de marché

Naturellement, tout cela se paye. En échange de ces avantages, certaines places de marché prélèvent un abonnement (17 à 34 € HT par mois sur eBay, 39 € HT chez Price Minister). Quant aux ventes, elles sont commissionnées entre 5 et 20 % selon les cas. De quoi rogner une partie de la marge bénéficiaire.
Autre donnée à intégrer : du fait de leur succès, les places de marché attirent de plus en plus de vendeurs. La concurrence s’avive et il faut donc batailler rude, tant sur la qualité ou l’originalité de l’offre que sur les prix, pour se distinguer de la concurrence.
Enfin, les places de marché ne font pas tout. Comme pour un site marchand classique, vous restez maîtres de la gestion des commandes, de la logistique, du contact client, des réclamations et retours marchandises… Même si les places de marché facilitent grandement la donne, la réussite exige un minimum de temps et d’investissement personnel. Comme pour toute activité commerciale.

Pour en savoir plus :


© Thibault Bertrand - Uni-éditions - novembre 2015