Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Prêt professionnel : la garantie est-elle obligatoire ?

17 nov
Prêt professionnel : la garantie est-elle obligatoire ?
FINANCES

il y a 2 semaines

Lorsqu’elles prêtent de l’argent, les banques demandent des garanties… Mais ce n’est pas obligatoire ! Tout dépend de nombreux facteurs, comme la viabilité du projet bien sûr, mais aussi son éventuel accompagnement par des réseaux d’aide à l’entreprise… Explications.

Créer ou reprendre une entreprise est une aventure humaine formidable, mais aussi risquée : selon l’INSEE, une entreprise sur deux ne passe pas le cap des 5 ans. Pour accorder un prêt professionnel aux entrepreneurs, les banques regardent donc un ensemble de critères qui leur permettent de se faire une idée de la capacité de remboursement de l’entreprise : viabilité de l’affaire, qualité du plan de développement (business plan), adéquation entre le fondateur, sa connaissance du marché et son projet, implication de l’entrepreneur via son apport personnel…

Garantie pro ou garantie perso

Cet examen permet à la banque de déterminer si elle va demander des garanties pour pouvoir prêter. Parmi ces garanties (le terme juridique est « sûretés »), on trouve :

  • Des garanties professionnelles comme le nantissement du fonds de commerce.
  • Des garanties personnelles comme le fait de se porter caution sur ses propres deniers…
  • Mais plusieurs solutions s’offrent à l’entrepreneur pour limiter ces exigences.

Solution 1 : être bien accompagné pour augmenter la viabilité de son projet

Il existe une solution efficace pour augmenter l’espérance de vie des jeunes pousses. Elle passe par un accompagnement personnalisé via un réseau spécialisé tels qu’Initiative France, le Réseau Entreprendre, BGE ou France Active. Statistiquement, les entreprises accompagnées boostent en effet leurs chances de succès et affichent un taux de survie à 3 ans de 75 % (contre un taux de 63 % au plan national). Ce type d’accompagnement est donc très apprécié par les banques qui, ces dernières années, ont renforcé leurs liens avec ces réseaux. L’objectif ? Améliorer la pérennité des projets pour diminuer le besoin de prise de garantie, voire obtenir un prêt pro sans garantie, comme cela peut être le cas avec le Prêt Lanceur Pro du Crédit Agricole.

En fonction de la maturité du projet, de la connaissance qu’a l’entrepreneur de ces solutions, le conseiller pro peut ainsi l’orienter vers ces réseaux, l’aider à constituer un dossier de demande…

Solution 2 : appeler une garantie extérieure en renfort

Pour limiter l’engagement personnel de l’entrepreneur, certains organismes peuvent être sollicités afin d’obtenir une garantie de prêt professionnel, atout supplémentaire pour demander des financements bancaires.

Ces organismes sont notamment Bpifrance, la Siagi ou France Active.

Quelle que soit la solution envisagée (accompagnement, garantie extérieure ou les deux…), comme chaque entreprise, chaque projet est différent, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de son conseiller pro !

Découvrez le Prêt lanceur Pro du Crédit Agricole
Un prêt pro sans garantie, à un taux d’intérêt exceptionnel ! Ses conditions d’éligibilité (accompagnement, apport personnel…) varient selon la Caisse régionale à laquelle vous vous adressez.


© Uni-éditions – novembre 2016