Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Un prêt pour la modernisation des cafés et restaurants

23 avr
Un prêt pour la modernisation des cafés et restaurants
FINANCES

Avril 2014

Vous tenez une entreprise dans le secteur de la restauration, et vous envisagez de faire des travaux dans votre établissement : Bpifrance peut vous aider à les financer, grâce à une offre de prêt spécialement conçue pour ce type d’opération.

La restauration est un secteur dans lequel il faut régulièrement investir. Que ce soit pour améliorer l’accueil de son établissement, mettre ce dernier en conformité avec les dernières normes en vigueur, ou encore renouveler ses équipements. Si vous tenez un café ou un restaurant et que vous prévoyez d’engager des dépenses de modernisation, sachez que Bpifrance peut vous aider à financer vos projets, grâce à un dispositif dédié : le « prêt pour la modernisation de la restauration ».

Un prêt Bpifrance couplé à un prêt bancaire

Ce prêt concerne l’ensemble des entreprises du secteur : celles de la restauration traditionnelle, de la restauration rapide, les cafétérias, les points de vente en libre service, les débits de boisson, les traiteurs. Il s’adresse aux entreprises individuelles comme aux sociétés, à condition que la création remonte à plus de 3 ans (sauf en cas de reprise, où cette dernière condition n’est pas nécessaire). Toutefois, il doit impérativement être adossé à un prêt bancaire, d’un montant au moins deux fois supérieur.

Le prêt restauration peut financer de nombreuses dépenses : travaux de rénovation, d’agrandissement, de décoration, achat d’équipements, de mobilier, de matériel. Il peut aussi servir à engager des dépenses d’ordre commercial (création d’un site Internet, de supports publicitaires), voire à financer l’acquisition d’un fonds de commerce, ou de parts de société, dans le cadre d’une transmission accompagnée de travaux de modernisation dont le montant représente au moins 25 % du coût total du projet.

Un prêt à taux zéro ou à taux préférentiel

Ce financement se décline sous deux formes. D’une part, un prêt portant sur des projets d’investissement de taille relativement limitée. De l’autre un prêt plus important, calibré pour les investissements plus conséquents.

Le premier vise les projets d’investissement dont le montant global va jusqu’à 110 000 €. Il permet de bénéficier d’un prêt de 5 000 à 10 000 €, sur une durée de 5 ans, assorti d’une échéance de remboursement trimestrielle. Ce prêt offre trois avantages : il est sans garantie, à taux zéro, et bénéficie d’une procédure d’obtention rapide.

La deuxième option concerne les dossiers d’investissement plus conséquents, jusqu’à concurrence de 900 000 € au total (inclus l’emprunt bancaire lié). Cette fois, le montant du prêt va de 10 000 à 300 000 €. Là aussi, il s’agit d’un prêt sans garantie, accordé pour une durée de 5 ans, mais avec en prime un différé d’amortissement du capital de 12 mois, ce qui allège la charge des remboursements la première année. En revanche, il ne s’agit plus d’un prêt à taux zéro, mais à taux préférentiel.

Pour vous renseigner plus en détail sur ce type de prêt, vous pouvez contacter l’antenne de Bpifrance implantée dans votre région, ou votre chargé d’affaires bancaire.

Pour en savoir plus :

www.bpifrance.fr

Bpifrance – Le PMR à taux zéro en un clin d’œil

© Thibault Bertrand – MIG/Uni-éditions – avril 2014