Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Social RH

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Santé : réaliser un bilan préventif avec le RSI

28 mar
Social RH

Mars 2013

Les dirigeants de TPE font souvent passer la santé de leur entreprise avant la leur. Ce qui comporte des risques. Pour permettre à ses assurés de bien gérer leur capital santé, le régime social des indépendants (RSI) finance des bilans préventifs gratuits.

Surhumains, les dirigeants de TPE ? Non, ils sont autant touchés par la maladie et le surmenage que les salariés. En revanche, ils sont beaucoup moins concernés par l’absentéisme que les seconds. Quand on est à son compte, arrêter de travailler quand la maladie (voire un gros coup de fatigue) survient, se traduit par un manque à gagner immédiat. Ou pire, une perte de clientèle. Résultat : beaucoup de dirigeants ne prennent pas le temps d’aller consulter leur médecin lorsqu’ils sont malades, ni de souffler. Cette conduite comporte des risques. À trop vouloir tirer sur la corde, on augmente la probabilité de développer des complications ou pathologies plus graves. Et de devoir, pour le coup, mettre un terme prolongé à son activité professionnelle.

Consultation personnalisée
Pour permettre aux artisans, commerçants et professions libérales de limiter les risques et de préserver leur capital santé, le RSI propose des bilans de santé préventifs à l’ensemble de ses assurés. Ce dispositif permet de bénéficier d’une consultation médicale gratuite, dédiée à la prévention. L’occasion de faire le point avec son médecin traitant sur son état de santé et de mesurer les risques potentiels de développer certaines pathologies.
Cette consultation, qui s’appuie sur un questionnaire de santé préalablement rempli par l’assuré, est entièrement personnalisée. Elle permet d’aborder avec le médecin des sujets qui ne sont pas forcément évoqués lors des visites habituelles, de poser des questions, de bénéficier d’informations et de conseils adaptés à sa situation. Cela peut être un bon déclencheur pour agir sur ses comportements et modifier certaines habitudes préjudiciables à terme. À l’issue de l’échange, si le médecin le juge utile, il peut prescrire des examens complémentaires, orienter le patient vers un spécialiste, voire organiser un suivi médical périodique.
Trois bilans de ce type sont proposés aux assurés, à différents âges clés. Le premier a lieu entre 26 et 40 ans, le second entre 41 et 55 ans, et le troisième entre 56 et 70 ans.

Marche à suivre
Il n’est pas nécessaire de se manifester pour bénéficier de ces bilans préventifs. Le RSI se charge de contacter les assurés concernés pour leur proposer ce service. Si l’on souhaite anticiper les choses toutefois, on peut tout à fait le faire en contactant sa caisse RSI.
Concrètement, les assurés concernés reçoivent un courrier d’information, comportant un questionnaire à remplir, destiné au médecin traitant, ainsi qu’un bon de prise en charge médicale. Il suffit ensuite de prendre rendez-vous avec son praticien, en précisant que l’on vient pour une consultation préventive (la durée est en effet plus longue que celle d’une consultation classique).
La consultation médicale, tout comme les examens sanguins qui peuvent être prescrits à cette occasion, sont intégralement financés par le RSI, sans avance de frais. Si, en revanche, le médecin juge utile de prescrire des examens complémentaires, ceux-ci sont pris en charge au taux habituel.

Pour en savoir plus : Bilans de prévention du RSI


© Uni-éditions – MIG - Mars 2013