Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Social RH

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Un entretien personnalisé avant sa retraite

17 juil
Social RH

Juillet 2013

La loi oblige les caisses de retraite à un devoir d’information vis-à-vis de leurs assurés. Ainsi, à partir de 45 ans, les cotisants des régimes non salariés peuvent aussi bénéficier d’un entretien d’information personnalisé avec un conseiller. L’occasion de faire le point, en détails, sur sa situation et ses droits.

L’estimation des droits à la retraite constitue un sujet complexe, voire parfois un peu opaque, pour les assurés, notamment s’ils font partie de la catégorie des travailleurs indépendants. À quel âge pourra-t-on faire valoir ses droits ? Quel est le niveau de pension auquel on aura droit ? Les réponses à ces questions sont importantes, car elles déterminent la mise en place, en amont, d’une stratégie patrimoniale efficace. Malheureusement, il n’est pas toujours simple d’accéder à une information détaillée, validé et compréhensible.

Pourtant, des efforts ont été faits. Aujourd’hui, les commerçants, artisans et professions libérales reçoivent, dès l’âge de 35 ans, et ensuite tous les 5 ans, un relevé individuel de situation récapitulant les droits acquis auprès de leurs régimes de retraite. Puis à partir de 55 ans, une estimation indicative globale de ces droits. C’est un premier niveau d’information, mais qui reste toutefois insuffisant pour prendre les bonnes décisions, en connaissance de cause.

Un rendez-vous dès l’âge de 45 ans

Fort heureusement, les cotisants des régimes non salariés (comme ceux des régimes salariés d’ailleurs), peuvent bénéficier, auprès de leur caisse de retraite, d’un entretien de retraite personnalisé. Ce dispositif d’information, que les caisses ont l’obligation de proposer à leurs cotisants depuis le 1er janvier 2012, se déroule sous la forme d’un rendez-vous individuel, au cours duquel l’assuré peut faire, en présence d’un conseiller, un tour d’horizon complet sur sa situation. Cet entretien est gratuit. Il a lieu à la demande de l’assuré, qui à la possibilité d’en bénéficier dès l’âge de 45 ans.

Son but est d’informer le demandeur sur les droits qu’il a acquis dans les différents régimes de retraite auxquels il a cotisé (retraite de base et complémentaire), compte tenu notamment de l’impact des périodes durant lesquelles il s’est retrouvé hors de l’emploi, que ce soit parce qu’il était en formation, au chômage, en congé maladie ou maternité£.

Au cours de cet entretien, le conseiller peut effectuer des simulations permettant d’évaluer avec précision l’âge auquel le demandeur pourra prétendre à une retraite à taux plein, ainsi que le montant de sa future pension. Ce dernier peut également solliciter des informations et des conseils sur les moyens permettant de consolider ses droits : rachat de trimestres, cumul emploi-retraite, mécanisme de surcote.

Un entretien en deux phases

Pour bénéficier d’un entretien de retraite personnalisé, l’assuré doit prendre contact avec sa caisse de retraite, ou l’un des régimes auprès duquel il a acquis des droits (RSI, Cipav, CNAVPL, etc.). Cet entretien se déroule en deux phases. Dans un premier temps, le demandeur reçoit un relevé de situation individuelle, qu’il lui appartient de vérifier pour s’assurer que sa carrière est complète. Le cas échéant, il transmet à sa caisse de retraite les éléments nécessaires afin que celle-ci actualise ses informations. Ce point est important car il conditionne la qualité des informations et conseils dispensés lors de l’entretien. Un rendez-vous est ensuite proposé au cotisant.

Pour en savoir plus :
RSI – Guide 2013 Préparons ensemble votre retraite


© Uni-éditions – MIG – Juin 2013