Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Social RH

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Une subvention pour former ses futurs salariés

29 nov
Social RH

Novembre 2012

Pas toujours facile de trouver un profil correspondant à ses besoins lorsqu’on recrute. Si les compétences du candidat se révèlent insuffisantes, Pôle Emploi peut aider l’employeur à financer une formation de mise à niveau.

Les commerçants, artisans et chefs d’entreprises libérales rencontrent parfois des difficultés à recruter des collaborateurs correspondant à leurs besoins. Dans ce cas, Pôle Emploi peut aider financièrement le professionnel ou l’entreprise à former un demandeur d’emploi pour lui permettre d’acquérir les qualifications et compétences professionnelles nécessaires. Ce dispositif, baptisé « préparation opérationnelle à l’emploi » (POE), permet à l’employeur de bénéficier d’une participation aux frais de formation pouvant aller jusqu’à 3 200 €.

Contrat d’un an minimum

Ce dispositif est soumis à plusieurs conditions :

- il s’adresse aux employeurs ayant déposé une offre de recrutement auprès de Pôle Emploi ;
- il concerne les embauches d’une durée supérieure à 12 mois – que ce soit en CDI, en CDD, en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage – et ce pour une durée de travail hebdomadaire de 20 heures au moins ;
- il est réservé à l’embauche d’un demandeur d’emploi, indemnisé ou non, pour lequel la formation avant l’embauche est jugée véritablement nécessaire par les services de Pôle Emploi.

Le choix de la formation dispensée n’est pas du seul ressort de l’employeur. Son contenu doit être défini dans le cadre d’un plan de formation personnalisé, élaboré en concertation avec les services de Pôle Emploi. Elle peut être dispensée par un organisme de formation externe, ce qui est la plupart du temps le cas, mais aussi interne, lorsque l’entreprise dispose d’un département formation.

Jusqu’à 400 heures de formation

Le montant de l’aide octroyée par Pôle Emploi dépend directement de la durée de la formation, qui peut être subventionnée à hauteur de 400 heures au maximum. Si l’entreprise confie la formation à un organisme externe, la prise en charge maximum est de 8 € TTC par heure de formation, soit un montant maximum de 3 200 €. Si l’employeur assure lui même la formation en interne, ce financement est plafonné à 5 € TTC par heure, soit 2 000 € au maximum. Dans tous les cas, il est conseillé de contacter son organisme paritaire collecteur agréé (OPCA), pour savoir s’il est susceptible de financer le reliquat du coût horaire de la formation. Ce peut être le cas s’il est signataire de la convention nationale Pôle Emploi.

Une fois la formation achevée, l’aide financière est directement versée à l’organisme de formation, sans transiter par l’entreprise, sous condition toutefois que la personne formée soit effectivement embauchée. Si ce n’est pas le cas, un bilan tripartite est réalisé entre Pôle Emploi, l’employeur et le demandeur d’emploi, afin de déterminer si l’aide reste éligible. Ce peut être le cas lorsque la personne formée a abandonné la formation en cours de route ou a décidé de refuser le poste.

Pour en savoir plus :
Pôle Emploi POE


© Thibault Bertrand – Uni-éditions – octobre 2012