Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Comment financer et garantir votre future entreprise ?

03/06/2019 - 2 min de lecture

#Financement #Décryptage

tout un mag pour vous

Comment financer et garantir votre future entreprise ?

Le prêt bancaire constitue un des éléments de votre plan de financement, qui peut être également complété par d’autres ressources financières.

LES FINANCEMENTS BANCAIRES

  • Les prêts amortissables classiques des banques constituent un crédit moyen-long terme des investissements matériels et immatériels et, éventuellement, le besoin en fonds de roulement.

  • Le crédit-bail permet de financer 100% du montant TTC d’un bien professionnel mobilier ou immobilier. C’est une location assortie de la possibilité de devenir propriétaire du bien en fin de contrat, à un prix fixé d’avance qui tient compte des loyers versés.

LES AIDES ET SUBVENTIONS

  • Les aides et subventions « au créateur » sont données essentiellement par l’État. Certaines relèvent de concours organisés par des fondations ou associations aidant les créateurs à travers des dons ou des bourses.

LES AUTRES FINANCEMENTS

  • Les prêts d’honneur sont des prêts préférentiels accordés par des réseaux d’aide à la création qui complètent l’apport personnel.

  • La levée de fonds s’adresse aux projets à fort potentiel de développement à 3-5 ans. Il s’agit de projets nécessitant de la recherche et développement, du temps pour se développer commercialement, des investissements conséquents et des revenus décalés dans le temps. Dans tous les cas, les projets doivent présenter de fortes perspectives de croissance du chiffre d’affaires et une bonne rentabilité, ainsi qu’un positionnement stratégique qui pourrait permettre d’envisager une revente de la société.

  • Le microcrédit est un crédit dont le montant reste limité, réservé à des personnes qui ne sont pas finançables par les banques. L’Adie, par exemple, accorde des microcrédits pouvant aller jusqu’à 6 000 euros, qui peuvent être complétés par un prêt d’honneur de 4 000 euros pour un total de 10 000 euros. Ces microcrédits sont accompagnés par des services complémentaires pour aider les personnes à monter leur activité, puis à la gérer.

Vous aimerez également : Le microcrédit, pour créer son emploi

  • Le « love money » désigne le soutien financier de vos amis, de votre famille ou de vos connaissances à votre projet d’entreprise. Une aide précieuse qui peut, selon les cas, se traduire aussi pour les contributeurs par des avantages fiscaux. Pour en savoir plus, consultez le site de l’APCE.

  • Le financement participatif ou crowdfunding repose sur la mise en relation, via une plateforme Internet, du porteur de projet avec des personnes prêtes à le soutenir. Le soutien peut prendre la forme d’un prêt, d’une participation au capital de l’entreprise ou d’un don. Ce mode de financement peut être une façon de tester l’intérêt, et donc l’appétence potentielle de futurs clients, pour votre projet.

LES GARANTIES

  • Les dispositifs de cautionnement
    Si, après analyse de votre demande de financement, une garantie est exigée par la banque, il existe des fonds de garantie nationaux ou régionaux qui répondent à cette demande et limitent ainsi votre engagement personnel : BpiFrance, SIAGI, les Fonds de Garantie de France Active
     

Vous aimerez aussi : Création d’entreprise : Comment limiter vos garanties personnelles ?
A lire également : Création d’entreprise : Comment fixer votre prix de vente ?

Pour en savoir plus : jesuisentrepreneur.fr
 

© jesuisentrepreneur.fr – juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.