Mon Compte

Transférer et clôturer un compte

Clôture d’un compte

Taille des textes Augmenter Diminuer

Par vous

Vous pouvez décider de clôturer votre compte à tout moment et sans motif. Une simple lettre adressée à votre conseiller financier suffit. Profitez de cette lettre pour résilier les services payants liés au compte. On vous demandera probablement de restituer chéquiers et cartes bancaires. Clôturer un compte prend toutefois un certain temps. Assurez-vous que tous les paiements effectués par chèques, cartes bancaires et virements ont bien été débités ou que le solde est suffisant pour les honorer. Parallèlement, communiquez vos nouvelles coordonnées bancaires à tous vos interlocuteurs : employeur, EDF, télécoms, Sécurité sociale, impôts, mutuelle… de façon à ce qu’aucun virement ou prélèvement ne se fasse sur votre ancien compte. De même, si votre compte à vue servait à alimenter par exemple un compte d’épargne, pensez à révoquer le virement. Une fois votre compte liquidé, la banque vous envoie un solde de tout compte. Si votre solde est débiteur, vous devrez cependant effectuer un remboursement sans délai.

À savoir : les banques ne facturent pas de frais de clôture pour la clôture d’un compte à vue.

Par la banque

La banque peut décider de clôturer un compte, même s’il est créditeur. Elle doit alors respecter un délai de préavis. La raison principale d’une telle clôture, assez rare, est un grave dysfonctionnement du compte. Si un compte est inactif (aucun mouvement, ni réclamation) depuis dix ans, la banque peut également décider de le clôturer. Les sommes restantes sont alors versées à la Caisse des dépôts qui les gérera au cours des vingt années suivantes. Durant cette période, le titulaire du compte ou ses ayants droit pourront les récupérer sur justificatif.

© Nathalie Cheysson-Kaplan – juillet 2011