Les index et taux de référence

Le taux des prêts à taux variable est indexé sur différents indices de référence, qui sont soit des taux du marché monétaire, soit des taux du marché obligataire.

Les taux du marché monétaire

Les taux monétaires sont les taux auxquels les banques se refinancent entre elles sur le marché interbancaire de la zone euro, sur des durées inférieures ou égales à un an (taux à court terme). Ils sont librement fixés, en fonction de la loi de l’offre et de la demande, et peuvent ainsi être sujets à de fortes variations. En tout état de cause, ils sont corrélés au taux de refinancement fixé par la Banque Centrale Européenne.

Plusieurs références de taux monétaires sont régulièrement publiées, notamment :

  • L’EONIA (European OverNight Index Average) est le taux moyen pondéré de l’argent au jour le jour - à 24 heures - sur le marché interbancaire de la zone euro. Il est calculé quotidiennement par la Banque Centrale Européenne à partir des données (taux et montant des transactions) fournies par un échantillon de 57 banques de la zone euro. Il est diffusé par la Fédération bancaire européenne en J+1 pour une date d’effet le jour J.
    Il sert de référence pour le calcul des autres indices monétaires.
  • Le T4M (Taux Moyen Mensuel du Marché Monétaire), encore appelé TMM, est la moyenne arithmétique mensuelle de l’EONIA. C’est un taux post-fixé : il est calculé et publié le premier jour du mois suivant par la Fédération Bancaire Française.
  • Le TAM (Taux Annuel Monétaire) est le taux de rendement d’un placement mensuel renouvelé chaque fin de mois pendant 12 mois, les intérêts étant capitalisés. Le taux de référence pour le calcul des intérêts est le T4M de chaque mois. Il s’agit donc de la capitalisation des 12 derniers T4M (et non pas uniquement des T4M d’une année civile).
    C’est un taux post-fixé : il est calculé et publié, tous les mois, le 1er jour suivant la période de référence.
  • L’Euribor (EURopean InterBank Offered Rate) est une moyenne arithmétique d’une série de taux à terme, c’est-à-dire pour des échéances allant de 1 à 12 mois. Il est calculé à partir des données fournies par 57 banques de la zone euro. Mais contrairement à l’EONIA qui est établi sur la base des transactions effectivement réalisées, l’Euribor est calculé sur la base des taux prêteurs, c’est-à-dire des taux « offerts » par les banques à des contreparties de premier plan. Chaque jour, la Fédération bancaire européenne publie 12 valeurs de l’Euribor : Euribor 1 mois, Euribor 2 mois, … Euribor 6 mois, … Euribor 12 mois. Les Euribor 3 mois, 6 mois et 12 mois sont les références de taux pré-fixés les plus utilisées.

Les taux du marché obligataire

Les taux obligataires sont représentatifs des taux à long terme. Dans une conjoncture de croissance économique durable non inflationniste, ils sont en principe plus élevés que les taux monétaires mais leur évolution dépend de fondamentaux économiques de long terme (inflation, niveau de croissance économique mondiale, situation du marché des changes, situation du marché des actions…). Les taux publiés sont des taux de rendement ou taux actuariels, le plus couramment usité étant le TEC.

  • Le TEC (Taux de l’Échéance Constante) est le taux de rendement sur le marché secondaire des obligations assimilables du trésor (OAT). Il existe plusieurs échéances d’OAT publiées quotidiennement : le TEC 5 correspond au taux de rendement de l’OAT 5 ans, le TEC 10 est le taux de rendement de l’OAT 10 ans, etc. Par exemple, le TEC 10 du 17 août 2007 correspond au taux auquel l’Etat peut emprunter à cette date pour une durée de 10 ans, jusqu’au 17 août 2017.

Les références des marchés financiers

  • Le CMS (swap de maturité constante) signifie le taux de marché qui serait coté pour une opération d’échange de conditions d’intérêts (« swap ») pour une durée déterminée, dans laquelle ce taux fixe serait échangé contre Euribor 6 mois (exemple : CMS 10 ans).
  • Télécharger