Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une entreprise 
Nous contacter

Choisissez, utilisez vos véhicules et réglez votre 1er loyer 3 mois plus tard(1).
 

Cette offre est reservée pour les véhicules de tourisme, utilitaires, industriels thermiques ou électriques(2)/ hybrides pour un contrat de Crédit-bail mobilier signé avant le 30 juin 2021.

Renouveler votre flotte de véhicules sans toucher à votre trésorerie ? 
C’est possible grâce à notre offre de financement en crédit-bail mobilier (CBM).
 

Comment ça fonctionne ?

  1. Choisissez vos véhicules et négociez le prix avec votre concessionnaire
  2. Nous réglons les véhicules au fournisseur et vous le louons
  3. Devenez propriétaire des véhicules en fin de contrat, pour le montant de l’option d’achat fixé dès l’origine (ou renouvelez-les)

Quels sont les avantages à choisir le financement en crédit-bail mobilier ?

  • Financement total, simple et personnalisé
  • Optimisation fiscale et comptable préservant votre capacité d’endettement
  • Rapidité de la mise en œuvre et renouvellement facilité des matériels
  • Sécurisation du financement du véhicule contre la perte financière avec une assurance sur mesure

Et si vous en profitiez pour en plus passer aux véhicules propres ?

En effet, les véhicules électriques sont 3 fois moins polluants(3) et les coûts d'entretien sont inférieurs de 30 à 40% par rapport aux véhicules classiques(4).

Découvrez tout le dispositif d'aides applicables pour financer un véhicule propre :

Pourquoi choisir un véhicule propre
Le Bonus écologique
La prime à la conversion
Les ZFE (zones à faibles émissions) et aides locales
Le suramortissement

Pourquoi choisir un véhicule propre ?

Les avantages intrinsèques

  • Des émissions nulles
  • Une image d’entreprise soucieuse de l’environnement
  • Des dépenses d’entretien réduites
  • Un budget carburant divisé par 4
  • Un fonctionnement 100% silencieux
  • Une conduite agréable
  • Des bornes de charge de plus en plus accessibles

Les avantages fiscaux et comptables*

  • ⃰ Un financement à 100% du prix TTC avec un plafond de loyers déductibles porté à 30 000 € pour véhicule de tourisme (taux d’émission de gaz carbonique < 20g/km)
  • Une exonération de la TVS sur véhicules émettant moins de 60g* de CO2/km
  • Une exonération totale ou partielle de la taxe sur la carte grise (selon territoire)
  • Une mise en place par l’État d’un bonus écologique à l’achat et d’une prime à la conversion renforcée

* Selon la fiscalité en vigueur au 1er janvier 2020

Bon à savoir : le financement de la borne électrique peut être effectué en crédit-bail mobilier.

Le bonus écologique

Suite au décret de décembre 2020 publié au Journal Officiel, le gouvernement poursuit, dans le cadre du Plan de soutien à l'automobile, les mesures favorables à l’achat ou à la location de véhicules propres (neuf ou d’occasion).
Le gouvernement annonce deux durcissements consécutifs en juillet 2021, puis à partir du 1er janvier 2022 (voir détails ci-dessous) :

 

Quels montants de bonus pour quels véhicules ?
                              MONTANTS DU BONUS

Véhicules neufs ou d'occasions

Prix d'achat Jusqu'au 31/06/2021 Du 01/07/221 au 31/12/21 À partir du 01/01/2022
Véhicules électriques et à hydrogène < 45 000 €  5 000 €  4 000 €  3 000 € 
Entre 45 000 € et 60 000 € 3 000 €  2 000 €  1 000 € 
Véhicules électriques utilitaires et
véhicules à hydrogène
 > 60 000€
3 000 €  2 000 €  0 € 
Véhicules hybrides rechargeable < 50 000 € 2 000 €  1 000 €  0 € 

(Source Avere France)


Bon à savoir : Le bonus écologique ne peut excéder 27 % du coût d'acquisition toutes taxes comprises, augmenté le cas échéant du coût de la batterie si celle-ci est prise en location.

La Prime à la conversion

En juin 2020, le dispositif de la prime à la conversion (PAC) a également été revu pour le rendre plus incitatif et plus ouvert, tout en conservant l’objectif de transformer le parc automobile français vers des véhicules moins polluants et moins émetteurs de CO2.


À partir de juillet 2021, la PAC va aussi faire l'objet d'un durcissement en deux temps, sous la forme d'une réduction du nombre de véhicules éligibles.

Pour en bénéficier, dès juillet, il faudra ainsi acheter un véhicule rejetant au maximum 132 g/km de CO2 selon le cycle WLTP (109 g/km en NEDC), au lieu de 137 g/km à l'heure actuelle (104 g/km en NEDC).

Par ailleurs les modèles Crit'Air 2, comprenant notamment la totalité des diesels, même neufs, seront aussi exclus à cette date.

 

Quelles sont les conditions à respecter jusqu'à juin 2021 ?

  • Mise en rebut du véhicule ancien plus polluant : véhicule diesel immatriculé avant 2011 ou véhicule essence immatriculé avant 2006 (dont le poids total autorisé en charge n’excède pas les 3,5 tonnes)
  • Date de facturation ou date de versement du premier loyer > 1/06/2020


Quels montants de prime pour quels véhicules ?

Détail par véhicules éligibles
Catégorie du véhicule 
Neuf ou d'occasion
Conditions spécifiques
Montant de la prime
Véhicule électrique
ou hybride rechargeable avec
contrainte d’autonomie > 50 km
Prix TTC < 60 000 €
2 500 €
Véhicule utilitaire électrique ou
hybride rechargeable 
Prix TTC < 60 000 €
5 000€
Véhicule et utilitaire 
hybride rechargeable avec
contrainte d’autonomie > 50 km
Prix TTC < 50 000 € 1 500 €

Bon à savoir : la prime à la conversion est cumulable avec le bonus écologique.
/!\ Ces dispositions sont en vigueur jusqu'au 30 juin 2021.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’ensemble des informations relatives au dispositif.

Surprime pour les ZFE (zone à faible émission)

En zone à faible émission, une aide majorée à 1000€ peut être attribuée par une collectivité territoriale (à condition de résider dans l’une des 19 zones à faibles émissions identifiées dans l’Hexagone) pour l'achat ou la location d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Les aides locales

A ces aides nationales s'ajoutent les aides versées par le département ou la région (5.000 €  à la date du 01/07/2020 dans le Bouches-du-Rhône par exemple).
De nombreuses collectivités (régions, départements, villes) proposent différentes aides pour l'achat de véhicules plus propres et plus performants, mais aussi pour l'installation d'infrastructures de recharge. Leur montant ainsi que les conditions d'attributions varient selon les collectivités.

La déduction exceptionnelle ("suramortissement") pour les véhicules utilitaires et industriels utilisant des énergies propres

Le suramortissement permet de déduire un pourcentage de la valeur de son investissement. Ce pourcentage est étalé sur la durée d’utilisation du bien. En ce qui concerne les véhicules utilitaires, camions, bus ou autocar, le dispositif a été revu avec la loi de finances 2019 & 2020.

Quels sont les taux de déduction ?

PTAC
Supérieur ou égal à 2,6t et intérieur à 3,5t Supérieur ou égal à 3,5t ou inférieur à 16t Supérieur à 16t
Déduction de 20% Déduction de 60% Déduction de 40%


Quels véhicules éligibles ?
L'acquisition de véhicules dont le poids total autorisé en charge est supérieur ou égal à 2,6 tonnes qui utilisent exclusivement comme énergie :

  • Le gaz naturel et le biométhane carburant,
  • Le carburant ED95 composé d'un minimum de 90,0% d'alcool éthylique d'origine agricole,
  • L'énergie électrique,
  • L'hydrogène,
  • Une combinaison de gaz naturel et de gazole (depuis le 1er janvier 2020),
  • Le carburant B100 (depuis le 1er janvier 2020). 

/!\ Ce dispositif de suramortissement est mobilisable jusqu'au 31 décembre 2021.

(1) Financement en crédit-bail mobilier, sous réserve d’acceptation de votre dossier. Contrat 36 mois, 48 mois incluant cette période de franchise.
(2) Pour les véhicules qui sont vendus avec une batterie louée, la durée de location de la batterie doit couvrir au minimum la durée de financement (Renault Zoe par exemple).
(3) Source : Ademe. En France, les émissions de gaz à effet de serre induites par la fabrication, l’usage et à la fin de vie d’un véhicule électrique sont actuellement 2 à 3 fois inférieures à celles des véhicules essence et diesel.
(4) Source : Avere France. Les coûts d'entretien annoncés pour une voiture électrique sont inférieurs de 30 à 40% par rapport aux véhicules classiques.