Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une entreprise  Trouver une agence

Le mécénat de compétences, un levier au service de la RSE

10/12/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

Thématiques de l'article #RH et salariés #Vie locale

tout un mag pour vous

Le mécénat de compétences, un levier au service de la RSE

Le mécénat de compétences permet à l’entreprise d’accroître son impact social, en offrant la possibilité aux salariés de mobiliser leurs compétences au service d’une cause utile.

EN QUOI CONSISTE LE MÉCÉNAT DE COMPÉTENCES ?

Le mécénat de compétences est un don en nature qui consiste pour une entreprise à mettre des collaborateurs à la disposition d’un organisme d’intérêt général, pour une durée donnée, fixée par contrat. Cette mise à disposition se fait sur le temps de travail des salariés et bénéficie d’un cadre fiscal incitatif. Si l’on recense en France plus de 104 000 entreprises mécènes, dont 94% de TPE-PME, peu d’entre elles ont recours au mécénat de compétences.

QUELS BÉNÉFICES PEUT-ON ATTENDRE DE CET ENGAGEMENT, AU-DELÀ DU SERVICE RENDU À LA COLLECTIVITÉ ?

Le mécénat de compétences est doublement positif : pour le salarié comme pour l’entreprise. Côté collaborateur, c’est l’occasion de donner du sens à son travail. C’est aussi l’opportunité d’apprendre et de développer ses compétences dans un contexte de travail différent. Côté employeur, le mécénat de compétences offre une réponse aux aspirations individuelles des salariés et contribue à valoriser l’image de l’entreprise. Dans les structures qui mettent en place du mécénat de compétences, 78% des salariés estiment mieux comprendre les valeurs de leur entreprise et 77% expriment un plus fort sentiment d’appartenance, selon le baromètre Ifop du mécénat de compétences.

COMMENT CELA FONCTIONNE CONCRÈTEMENT ?

Le mécénat de compétences se concrétise sous deux formes : soit une prestation de service, soit un prêt de main-d’œuvre. Dans le premier cas, l’entreprise s’engage à réaliser une mission déterminée, qu’elle pilote seule, au profit d’un organisme d’intérêt général. Dans le second, elle met à disposition de cet organisme un ou plusieurs salariés. C’est alors l’organisme d’intérêt général qui pilote la mission. Généralement, les missions sont courtes ou fractionnées à raison de quelques heures par semaine, voire quelques jours par mois. Parfois, elles durent plus longtemps. La durée maximale est fixée 3 ans.

QUI REMUNÈRE LE SALARIÉ DURANT SA MISSION ?

C’est l’entreprise, mais celle-ci peut déduire de son bénéfice imposable la majeure partie de ses coûts salariaux. En vertu de l’article 238 bis du Code général des impôts, les versements effectués par les employeurs au titre du mécénat ouvrent droit à une réduction d’impôts de 60% des sommes versées dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires annuel hors taxes. La charge financière s’en trouve donc fortement réduite.

BON À SAVOIR

60%, c’est la part des sommes versées par l’entreprise au titre du mécénat de compétences qui peut être déduite de son bénéfice imposable.

© Thibault Bertrand – Uni-médias - Décembre 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #RH et salariés #Vie locale #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS