Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une entreprise  Trouver une agence
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Financement de l’innovation : les levées de fonds au plus haut en 2021

Les entreprises innovantes ont levé des financements records l’an dernier. Les grosses opérations, supérieures à 100 millions d’euros ont décollé. Reste à voir si cette tendance va perdurer en 2022, compte tenu des pressions inflationnistes en cours et du conflit en Ukraine.

Les start-up et licornes françaises ont eu la faveur des investisseurs en 2021. L’an dernier, ces entreprises de croissance ont levé 11,6 milliards d’euros auprès des fonds de capital-risque. Un montant record en hausse de 115 % par rapport à l’année précédente.

Au total, les investisseurs ont bouclé 784 opérations l’an dernier pour un ticket moyen de près de 15 millions d’euros, selon le Baromètre annuel du capital risque en France, du cabinet de conseil EY.

UN ENVIRONNEMENT PORTEUR

Cette performance tient à une conjonction de facteurs favorables. D’abord, une conjoncture de taux bas qui a offert des conditions d’emprunt attractives, encourageant la prise de risque. Ensuite, un environnement favorable en termes d’image. Au cours de ces dernières années, la France est parvenue à valoriser ses multiples atouts auprès des investisseurs étrangers. Ces derniers considèrent aujourd’hui l’Hexagone comme l’une des destinations les plus attractives d’Europe pour leurs investissements, Comme en attestent les enquêtes d’opinion sur le sujet.

À cela s’ajoute un autre facteur. En l’occurrence, la montée en puissance du Growth Equity, ce segment de marché qui concerne les levées de fonds supérieures à 100 millions d’euros. En 2021, il a fortement pesé sur la tendance, les fonds n’hésitant pas à s’engager massivement sur de grosses opérations. Sur l’année, ces derniers ont bouclé 22 tours de table de plus de 100 millions d’euros, contre moins d’une dizaine l’année précédente. De quoi offrir de belles perspectives aux licornes de demain. 

LA FINTECH ACCÉLÈRE

Si l’on observe en détail le fléchage de ces investissements, on constate que les entreprises du secteur des services internet ont conservé, comme les années précédentes, la faveur des fonds de capital-risque. En 2021, elles ont capté près de 4 milliards d’euros d’investissements.

Néanmoins, sur le plan du dynamisme, c’est le secteur de la Fintech, autrement dit des technologies financières, qui a remporté la Palme. Avec 2,5 milliards d’euros levés, il a enregistré une croissance record de 310% par rapport à l’année précédente. C’est d’ailleurs une Fintech qui a totalisé la levée de fonds la plus conséquente de l’année (586 millions d’euros).

Cet engouement des investisseurs va-t-il perdurer ? Après un début d’année prometteur, au cours duquel de nouveaux records de levées de fonds ont été battus, la tendance s’annonçait favorable. Mais l’incidence des pressions inflationnistes et du conflit en Ukraine pourrait la remettre en cause.

BON À SAVOIR

11,6 milliards d’euros, c’est le montant des fonds investis en France en 2021 dans les start-up et les entreprises de croissance par les acteurs du capital-risque. 

© Thibault Bertrand – Uni-médias - Avril 2022
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #Innovation #Financement #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS