Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une entreprise 
Nous contacter

L’investissement des PME en robotique à nouveau encouragé en 2019

28/01/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Développement

#Innovation #Activité #Financement

TOUT UN MAG POUR VOUS

L’investissement des PME en robotique à nouveau encouragé en 2019

L’usine du futur va faire plus de place aux robots dédiés à l’automatisation des procédés de fabrication. Une révolution technologique que les entreprises ont commencé à anticiper en investissant dans des solutions innovantes, d’autant que l’État encourage ces efforts financiers via un dispositif incitatif : le suramortissement.

LE MARCHÉ DE LA ROBOTIQUE AFFICHE UNE BELLE SANTÉ

Les robots peuvent avoir le sourire : ils sont désormais au cœur des préoccupations d’investissements des entreprises industrielles. Selon la Fédération des industries mécaniques (FIM), les ventes de robots ont en effet connu un bond de 20 % au premier semestre 2018, après une belle croissance de 30 % en 2017.

Une embellie a priori durable. En effet, pour produire plus et mieux, les entreprises font plus que jamais appel à des robots industriels (secteur automobile, électronique et chimique).

De plus, grâce à de nombreuses innovations, le marché des robots collaboratifs (cobots) est en plein boum. Moins chers que les robots industriels traditionnels, ils aident ouvriers et préparateurs à accomplir des tâches pénibles ou répétitives en toute sécurité.
Enfin, les robots de service destinés à opérer au service de l’homme devraient se généraliser dans l’environnement professionnel comme domestique.

DES AVANTAGES FISCAUX POUR LES ENTREPRISES QUI INVESTISSENT DANS LA ROBOTIQUE

Un régime d’amortissement accéléré pour les investissements dans la robotique industrielle avait été déployé les années précédentes. Il s’agissait d’un coup de pouce fiscal qui permettait de déduire du résultat imposable jusqu’à 40 % du prix de revient de ces biens d’équipement.

Le dispositif dit du « suramortissement » inscrit dans la loi de finances pour 2019 prend le relais de cette incitation.

Ce soutien est à mettre en perspective avec le souhait du gouvernement d’accompagner la transformation numérique de 10 000 PME supplémentaires d’ici à 2022 contre 5 200 PME actuellement.  

BON À SAVOIR

Pour vous aider à vous développer, votre chargé d’affaires Crédit Agricole pourra vous proposer un plan de financement adapté aux équipements et à la stratégie de votre entreprise.
Découvrez entre autres nos solutions de crédit-bail ou de LOA pour les entreprises; si vous  êtes une TPE, les solutions sont .

© Uni-médias - Janvier 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS