Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une entreprise 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Protéger son bureau, son atelier, son commerce contre les cambriolages

Les locaux professionnels sont aussi la cible des cambrioleurs, en particulier durant la période estivale. Tour d’horizon des mesures à prendre pour protéger ses bureaux, son commerce, son atelier.

Les vacances d’été constituent un moment propice aux cambriolages. De nombreux locaux professionnels sont vides et le voisinage moins présent et vigilant. D’où l’importance de prendre ses précautions avant de boucler son bureau ou son atelier pour prendre des congés bien mérités.

La première mesure de prudence consiste à mettre en lieu sûr ses valeurs - liquidités, carnets de chèques, cartes de crédit -, dans un coffre à la banque, par exemple. Afin d’éviter les convoitises, il faut aussi veiller à ne pas réapprovisionner son stock juste avant son départ ; penser à faire une sauvegarde électronique de l’ensemble des données importantes de l’entreprise, que l’on conservera en dehors des locaux, est aussi judicieux ; tout comme noter les numéros de série des équipements susceptibles d’être dérobés : ordinateurs, équipements électroniques, machines…

Autre bon réflexe : s’inscrire à l’opération « Tranquillité vacances entreprises » qui, sur le même principe que l’opération « Tranquillité vacances » pour les particuliers, permet d’informer la police ou la gendarmerie de la fermeture de ses locaux et de bénéficier d’une surveillance renforcée.

SÉCURISER LE LOCAL ET SES ABORDS

Au-delà de ces précautions, il faut penser à protéger son local. D’une part en sécurisant ses abords, mais aussi le ou les accès potentiels au bâtiment proprement dit. Les poses d’une clôture, suffisamment haute pour ne pas être franchie facilement, et d’un portail sécurisé, sont des bons moyens de limiter les risques d’intrusion. Des capteurs de présence, déclenchant l’éclairage en cas de mouvements, peuvent aussi s’avérer dissuasifs. Attention aux arbres et aux buissons aux abords du local, susceptibles de masquer les agissements d’éventuels d’intrus.

Pour protéger ses bureaux, son commerce ou son atelier, il existe un large éventail de solutions : grilles métalliques, portes blindées, serrures multipoints, volets anti effraction, vitrages de sécurité… Tout dépend de la configuration du local à protéger. L’installation d’une alarme couplée à un système de vidéosurveillance, relié à un central d’intervention, est aussi une protection dissuasive.

BON À SAVOIR

Vous pouvez sécuriser votre commerce, vos stocks, vos locaux ou votre parking en choisissant la télésurveillance du Crédit Agricole. En cas d’intrusion confirmée ou d’alerte agression, nos opérateurs sont habilités à alerter les forces de l’ordre 24h/24 et 7j7.

LES CONSEILS AVISÉS DE SPÉCIALISTES

Pour faire les bons choix, en matière d’équipements de protection, il est important d’évaluer au préalable les points de vulnérabilité de son local : quels sont les accès potentiels ? Comment sont-ils protégés ? Où se situent les points faibles (toit, soupiraux) ?

Afin d’aider les professionnels à mener cette réflexion, la police et la gendarmerie ont mis en place, dans chaque département, des référents sûreté dont le rôle est de dispenser des consultations personnalisées gratuites aux professionnels et aux entreprises désireuses de se protéger. Rompus aux techniques d’effraction des cambrioleurs, ces référents peuvent dispenser de précieux conseils.

 

© Thibault Bertrand - Uni-Médias – octobre 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS