Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page

Sobriété énergétique : des aides pour financer vos projets

10/11/2022 - 2 min de lecture

Rubrique : Financement

Thématiques de l'article hashtagActivité hashtagFinancement

tout un mag pour vous

Sobriété énergétique : des aides pour financer vos projets

Flambée du coût des énergies oblige, une part croissante d’entreprises s’engagent dans une démarche de sobriété énergétique. Des aides au conseil et au financement leur sont dédiées.

Afin d’inciter les entreprises à réduire leur empreinte carbone, l’État a mis en place des aides dédiées aux entreprises qui engagent des projets de décarbonation et de sobriété énergétique. Ces aides ont vocation à financer des prestations d’audit, d’accompagnement ainsi qu’à contribuer au financement de certains projets, en particulier dans l’industrie. Leur diffusion est assurée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et la banque publique d’investissement, Bpifrance.

FINANCER UN DIAGNOSTIC

La mise en place de solutions et d’équipements adaptés aux besoins de l’entreprise nécessite un diagnostic préalable approfondi. Quels sont les postes d’économies d’énergie potentiels ? Quelles actions engager ? Quels bénéfices financiers et environnementaux escompter ?

Pour financer la réalisation de ce diagnostic, les entreprises peuvent solliciter Diag éco flux, un dispositif réservé aux PME (20 à 250 salariés), dont la vocation est de co-financer la mise en place d’un plan d’action visant à réduire les flux d’énergie, de matières, d’eau et de déchets. Cette aide prend en charge les dépenses engagées par l’entreprise à hauteur de 50%, avec un plafond de dépenses éligibles de 6 000€, soit 3 000€ de subvention potentielle. Depuis son lancement en 2020, plus de 1 000 entreprises ont bénéficié de cet accompagnement. L’économie constatée est de 48 000€ par an en moyenne selon Bpifrance.

À noter que d’autres dispositifs d’aides au conseil existent. Toutefois, ces derniers sont réservés à des besoins précis et typologies d’entreprises données. C’est le cas par exemple de l'aide au financement des audits énergétiques dans l'industrie, ou encore de l'aide au financement d'études de réseaux de chaleur ou de froid, deux dispositifs pilotés par l’Ademe.

FINANCER DES INVESTISSEMENTS LOURDS

Dans certains secteurs, comme l’industrie où les investissements à engager pour réduire son empreinte carbone sont par définition importants, le financement des projets peut être un obstacle à leur réalisation. Raison de plus pour faire appel aux dispositifs d’aide au financement proposés par l’État. Il en existe plusieurs, tous pilotés par l’Ademe.

Attention toutefois : seule une minorité d’entreprises y est éligible car ces dispositifs sont réservés à des projets pointus. Trois catégories d’investissements sont couvertes par ces aides. La première concerne l'efficacité énergétique, la seconde la récupération de chaleur fatale (chaleur dérivée d’un site de production), la troisième les réseaux de chaleur ou de froid.

BON À SAVOIR

48 000 €, c’est l’économie annuelle constatée par les entreprises qui ont bénéficié du dispositif Diag éco flux, proposé par la banque publique d’investissement, Bpifrance et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

© Thibault Bertrand - Uni médias - novembre 2022
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche navigation lien #Activité #Financement #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS